L'ex-journaliste Marc Larouche (à droite), qui a écrit Les messagers de Saint Frère André, sera de la partie à ce premier salon.

Cinquante auteurs tiendront salon à Québec

L'auteur Serge Larochelle entend répondre au cliché qui dit que trop de livres sont publiés au Québec, en tentant de démontrer que beaucoup d'ouvrages et d'auteurs méritent simplement de se faire connaître.
Il a rassemblé 54 auteurs québécois, incluant lui-même, qui bénéficient peu ou pas du support des éditeurs les plus en vue. «J'espérais rassembler une vingtaine d'auteurs, en lançant un appel sur Facebook, mais finalement ce sont plus de 50 auteurs qui ont répondu à l'appel, j'ai dû en refuser une dizaine de plus, parce que la salle était remplie à pleine capacité», raconte-t-il.
Grâce à une contribution financière de chacun des participants, ils ont pu louer l'ancienne discothèque du Concorde, au sous-sol de l'hôtel en pleine relance. Puisque l'entrée sera gratuite pour les visiteurs, les auteurs espèrent bien sûr y vendre quelques exemplaires de leurs ouvrages. Mais c'est surtout l'opportunité d'aller à la rencontre du public qui les a attirés, souligne M. Larochelle.
Parmi les auteurs présents, il y a des romanciers (Yvon Lemelin, Chris Thomas, Suzie Pelletier, Fabien Lecours), des poètes (Louise Boisvert, André Gaulin) et plusieurs psychologues, conférenciers et coachs de vie. On y trouve aussi l'ex-journaliste Marc Larouche, qui a écrit Les messagers de Saint Frère André. «Avoir écrit un livre, ce n'est pas tout. C'est après que le véritable travail, qui est de le faire connaître, commence», juge celui-ci.
Ce premier Salon littéraire du Québec se déroulera le samedi 6 décembre entre 9h et 18h à la salle Jean-Paul-Lemieux de l'Hôtel Le Concorde.