Derek Drouin

Cinq dossiers à surveiller

Il ne reste plus que 15 jours avant le début des Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Voici cinq raisons de s'intéresser à cette compétition qui réunira 206 nations du 5 au 21 août.
La machine en piste
L'équipe nationale d'athlétisme a envoyé un message clair aux Championnats du monde l'an dernier à Pékin. Les athlètes s'attendent à de plus grandes choses aux Jeux d'été. Derek Drouin a gagné l'or au saut en hauteur et Shawn Barber a terminé premier au saut à la perche alors que le Canada est monté sur le podium à huit occasions.
Il y aura un fort contingent canadien à Rio, qui pourra notamment compter sur Andre de Grasse. Ce dernier pourrait tenir tête au champion en titre Usain Bolt au 100 mètres masculin.
<p>La présidente du COC, Tricia Smith</p>
Nouvelle direction
Le Comité olympique canadien (COC) a effectué des changements au niveau organisationnel dans la foulée des allégations de harcèlement sexuel concernant l'ancien président Marcel Aubut, l'an dernier.
Aubut a démissionné au mois d'octobre tandis que deux dirigeants et un directeur ont été congédiés. L'ancienne avironneuse Tricia Smith a pris la relève d'Aubut à la tête du COC. De plus, Jean-Luc Brassard a récemment abandonné son poste de chef de mission et a été remplacé par Curt Harnett.
Les changements sont survenus à moins d'un an des Jeux, mais le COC s'est dit confiant que les athlètes seraient prêts pour les Jeux.
<p>Ryan Cochrane</p>
Le chant du cygne
Il pourrait s'agir des derniers Jeux d'été pour un bon nombre d'athlètes canadiens.
Le nageur Ryan Cochrane, qui a effectué ses débuts sur la scène internationale senior en 2006, en sera à ses troisièmes Jeux et ce seront fort probablement ses derniers.
Ce pourrait être le chant du cygne pour deux grands noms de l'équipe de canoë-kayak. Le kayakiste Adam van Koeverden, qui a décroché l'or en 2004 à Athènes, représentera le Canada aux Jeux pour la quatrième fois, tandis que le canoéiste Mark Oldershaw en sera à sa troisième participation.
<p>L'équipe canadienne de volleyball masculin sera de retour aux Jeux pour une première fois en 24 ans.</p>
Effort d'équipe
Il y aura de nouveaux visages à Rio, alors que le Canada s'est qualifié pour cinq compétitions par équipes.
L'équipe de volleyball masculin sera de retour aux Jeux pour une première fois en 24 ans. La formation féminine de soccer a aussi obtenu son laissez-passer pour les Jeux, tout comme l'équipe féminine de basketball, l'équipe féminine de rugby à sept et l'équipe masculine de hockey sur gazon.
C'est le plus fort total d'équipes qualifiées pour le Canada depuis les Jeux de Pékin en 2008, où le pays était représenté par autant de formations.
<p>La jeune sensation Brooke Henderson, de Smiths Falls, est parmi les meilleures golfeuses au niveau mondial.</p>
<p></p>
Le pouvoir du podium
Le golf et le rugby à sept ont été ajoutés au programme olympique, et cela pourrait signifier davantage de médailles pour le Canada.
La jeune sensation Brooke Henderson, de Smiths Falls, en Ontario, est parmi les meilleures golfeuses au niveau mondial et elle a déjà gagné un titre majeur cette année. Elle peut sérieusement aspirer au podium, alors que le golf sera de retour aux Jeux pour la première fois depuis 1904. Tandis que l'équipe masculine de rugby à sept n'a pas réussi à se qualifier, la formation féminine représente quant à elle le meilleur espoir de médaille au pays dans les compétitions par équipes.
Le Canada a historiquement bien fait dans les nouvelles compétitions olympiques.