Les résultats de l'automne sont considérés comme les plus importants de l'année... et les représentants publicitaires des stations sondées vous diront que le marché central est celui qui compte le plus.

CHOI et FM93 célèbrent une première place

Journée de récolte automnale, jeudi, pour les radios de Québec. Les sondages BBM (qu'il est maintenant convenu d'appeler les Numeris) révèlent que, comme l'automne dernier, CHOI Radio X est en pole position dans le marché total d'écoute avec 318 100 auditeurs, suivi de Rouge FM (268 900) et du FM93 (240 100). Mais contrairement à la même période l'an passé, CHOI doit céder sa première place au FM93 dans le marché central, cette dernière ralliant 180 800 auditeurs, comparativement à CHOI avec 175 400 fidèles.
Le sondage Numeris de l'automne (comparativement à celui du printemps) mesure le marché «total» (le rayonnement total de diffusion d'une station), en plus du marché «central», soit celui de la grande région de Québec.
Les résultats de l'automne sont aussi considérés comme les plus importants de l'année... et les représentants publicitaires des stations sondées vous diront que le marché central est celui qui compte le plus. À moins que tous vos meilleurs chiffres ne soient obtenus dans le marché total, mais ça... c'est une autre histoire.
CHOI Radio X est donc encore première dans le marché total (dit le «full»), améliorant son score général de 6900 auditeurs, mais perdant des adeptes dans le marché central (- 15 200). Le FM93 est en baisse dans le «full» (- 11 600), mais grimpe sur la première marche du podium dans le marché central, améliorant sa note de 4500 auditeurs par rapport à l'automne dernier.
Fait important à remarquer, presque toutes les stations sont en baisse d'écoute dans le marché total, et seules CHOI Radio X et sa petite soeur (ROCK 100,9) ont plus d'auditeurs qu'à l'automne 2013. Pour le marché central, FM93, NRJ et ROCK 100,9 sont en hausse, mais toutes les autres antennes subissent des baisses.
Joies et déceptions
On peut dire qu'une des déceptions de ce sondage vient du côté de 
M FM (ancien CFOM 102,9), qui mettait à l'épreuve pour la première fois sa nouvelle formule musicale axée sur les années 80 et 90, élaborée par Gilles Parent. La station de COGECO subit une baisse importante d'auditeurs : perte de 27 500 fidèles dans le marché total et 20 800 de moins dans le central. 
Le principal concerné s'avoue déçu, mais pas surpris. «On a changé la station de A à Z, c'est demander beaucoup aux auditeurs en un seul sondage», reconnaît Gilles Parent, idéateur et producteur délégué de M FM, qui confirme que le plan de «démarrage» de deux ans prévu pour la station «ne changera pas», malgré ces résultats décevants. Même son de cloche de la part du dg de l'antenne, Richard Renaud, qui ajoute que le «vrai BBM [Numeris] sera au printemps prochain». 
À CHOI Radio X, c'était la fête au village, jeudi. «C'est un sondage exceptionnel. On se serait attendu à ça qu'on n'y aurait pas cru», commente en souriant le directeur général et des programmes Philippe Lefebvre. Les émissions de pointe récoltent d'excellents scores, notamment Stéphan Dupont, largement premier le midi, mais qui officie maintenant (en rodage) à l'antenne de NRJ le matin. M. Lefeb-vre dit ne pas s'inquiéter du départ d'un des chouchous des X, remplacé dans la même case horaire par Carl Monette. «Ce n'est pas le premier animateur-vedette que CHOI perd, l'antenne est plus forte que ça», juge le dg qui travaille à Radio X depuis près de 20 ans.
À NRJ 98,9, c'était un deuxième coup de sonde pour Jeff Fillion depuis son grand retour, et les résultats sont en baisse. «On ne prend pas mal ça, on n'a juste pas fini de bâtir l'antenne. Ça m'a pris six ans pour être numéro un à CHOI», tient à relativiser Fillion, qui ajoute que l'arrivée de Dupont le matin viendra justement «établir» le nouveau style de NRJ, que l'animateur veut voir durer «au moins 15 ans».
Tant qu'à avoir Jeff Fillion au bout du fil, Le Soleil lui a demandé son avis sur le départ des Grandes Gueules, au printemps prochain. Fillion ne s'en cache pas, «on a levé la main pour ce créneau-là, qui serait beaucoup plus naturel pour moi que le midi». Mais l'animateur dit ignorer pour l'instant les plans de Bell Média au sujet du sort de l'émission du retour, occupée par lesdites Grandes Gueules. À suivre.
Enfin, même si les résultats les plus étonnants de ce sondage ont été obtenus par CHOI Radio X, selon l'analyse de Gilles Parent, le patron de ce dernier, Richard Renaud, se réjouit de la récolte automnale réalisée par le FM93, première dans le marché central. «Et toutes les moyennes au quart d'heure de nos émissions ont augmenté», analyse le dg de la station du chemin Sainte-Foy, qui attend avec impatience l'arrivée de Nathalie Normandeau et d'Éric Duhaime le midi, en janvier.
Quant à la performance de Sylvain Bouchard le matin, encore une fois dépassé en nombre d'auditeurs par le duo Denis Gravel-Jérôme Landry à CHOI, 
M. Renaud réplique que Bouchard a tout de même obtenu «ses deuxièmes meilleurs BBM à vie depuis qu'il est au 93». Pas faux.
Mais qui est vraiment premier?
C'est un lieu commun (et usé à la corde) que de dire que les jours de sondage, tout le monde se proclame premier. Ce qui n'est pas faux : telle antenne est la station «musicale» numéro un, telle autre est première chez le recherché groupe cible des 35-54 ans, et une autre sera championne auprès des hommes.
Comme vous le voyez sur notre tableau du «nombre d'auditeurs», ce qu'on appelle les «gros chiffres» est assez clair pour déterminer la popularité de chacune des stations. Pour le reste, lorsqu'on décide de classer les émissions du matin, du midi ou du retour, il faut faire un choix de «catégorie» d'heure ou de type d'auditoire, histoire de comparer des pommes avec des pommes.
Vous constaterez donc que nous avons choisi de nous concentrer sur le marché central pour présenter les scores des différentes émissions de pointe, en sélectionnant une période de temps très précise pour nos comparaisons, car (par exemple) les émissions de retour à la maison débutent toutes à une heure différente... et ne finissent pas à la même heure non plus.
Une chatte n'y retrouverait pas ses petits.