Cuisinière, serveuse et psychologue à ses heures, Mme Charlotte règne littéralement dans son coquet restaurant.

Chez Mme Charlotte: la Jehane Benoit de Limoilou

Un brin balzacienne, Mme Charlotte, c'est aussi la mère, la tante et toutes les femmes racontées avec tendresse par Michel Tremblay. Depuis quatre ans, elle nourrit de sa bonne humeur et d'une cuisine familiale assaisonnée d'amour, un condiment rare, une clientèle en quête de souvenirs et de saveurs maternelles.
«Ils viennent se chauffer chez moi et toi aussi tu viendras.» Ces paroles, presque prophétiques, de la chanson L'amitié de Françoise Hardy prennent une dimension particulière quand Mme Charlotte les fredonne. Cuisinière, serveuse et psychologue à ses heures, elle règne littéralement dans son coquet restaurant de Limoilou fréquenté par des employés de l'hôpital Saint-François d'Assise, une faune du quartier et des gens seuls découragés à l'idée de mitonner un ragoût de boulettes et d'en manger pendant six jours midi et soir.
Derrière son journal qui lui procure une fausse contenance, un monsieur entre deux âges. Il a le profil du solitaire qui goûte autant les spécialités de la maison (pâté chinois, chili con carne, hachis de poulet, filet de truite, etc.) que la conversation de cette Madame de Staël des fourneaux. Aidée par sa fille Alice, elle va de la cuisine, où l'on aperçoit de vieux, mais vaillants chaudrons en fonte émaillée, à la salle où un client lui demande si la crème de légumes verts «donne de la force»... Elle dégèle les os en tout cas. Brûlante et soyeuse, sa couleur nous indique que le brocoli y a été autorisé. Si elle manque de sel, c'est sûrement pour notre santé!
L'invitée a pris la soupe aux légumes. Le classique des classi­ques, voire la réplique parfaite de la soupe des grands-mamans. Con­coctée avec du bouillon de légumes rougi par l'addition d'une louche de jus de tomate, elle s'enrichit d'une julienne de carotte et autres petits légumes. La copine y glisse un glaçon pêché dans son verre d'eau pour la tiédir. Car au-delà des saveurs, il y a aussi les gestes liés à l'enfance...
Puis, nos «platées» principales nous arrivent sans qu'on ait eu le temps de les espérer. Ici, le pâté chinois n'est ni déconstruit ni apprêté sous l'angle de la modernité du XXIe siècle. Nous revenons plutôt aux enseignements de Jehane Benoit et à cette cuisine familiale de gros bon sens qui n'autorisait pas le gaspillage. Malaxée, une purée de «patates» bien veloutée, lire satinée avec du beurre, couvre le mélange de viande hachée et de maïs en grains qui fusionnent après l'intervention d'une fourchette fébrile. Alice vient offrir du ketchup Heinz. En puriste, je réponds à la négative. «Je ne voudrais pas tout gâcher.» La voilà ravie. Nous aurons peut-être une plus grande part de dessert... En à-côté, une salade verte tout en fraîcheur réunit du poivron et du concombre en petits dés, des tomates raisins, de fines lamelles de radis et, touche actuelle, des fèves de soya grillées en guise de noix. Un festin dans son genre.
Bien des mères convertissaient les restes de rôti de boeuf du dimanche en hachis. Mme Charlotte en mijote une version au poulet. Les pommes de terre en quartiers (qui tirent sur le jaune pâle après leur cuisson dans le bouillon) composent l'essentiel des ingrédients avec des carottes et la volaille qui s'effiloche. C'est doux, simple et rassurant pour les papilles d'être ainsi traitées aux petits oignons.
Elle a beau n'avoir ni un nez en massepain ni de dents en compote comme dans la comptine, Mme Char­lotte donne quand même du sucre aux enfants! Un mémorable gâteau à la citrouille glacé au sucre à la crème (avec des dattes dans la pâte encore plus moelleuse) a le même effet exaltant qu'un premier gâteau au chocolat pour un enfant...
Au menu
Chez Mme Charlotte
1209, 1re Avenue, Québec
Tél. : 418 522-5302
Type de cuisine : familiale
Ouvert du lundi au vendredi dès 11 h
Plat à la carte : de 7,95 $ à 11,25 $
Menu du jour : de 8,95 $ à 15,95 $ (en formule avec salade et boisson ou soupe, dessert et boisson)
Coût de l'addition pour deux avant taxes et service : 25,90 $ (incluant les soupes, les plats, les desserts ainsi que les boissons chaudes)
Stationnement : dans la rue
On aime : la madame! Tantôt philosophe, tantôt fulminante contre la magouille politique,
Mme Charlotte n'en dispense pas moins du réconfort sans compter.
On n'aime pas : comment peut-on résister à quelqu'un qui cuisine avec amour?