Marie-Nicole Lemieux sera au Festival international de musique classique au Domaine Forget.

Charlevoix et la Côte-Nord: où nature et culture se rencontrent

Des vacances cet été dans Charlevoix et sur la Côte-Nord? Bien sûr! La nature, le grand air, la culture et les bonnes tables seront au rendez-vous. Voici un aperçu non exhaustif des plaisirs qui vous sont offerts dans ces régions reconnues comme destination hivernale, mais qui offrent tout autant de charmes l'été.
<p>Au parc de l'Archipel-de-Mingan, vous pouvez observer plus de 200 espèces d'oiseaux.</p>
En commençant par l'est du territoire, la Basse-Côte-Nord saura vous séduire avec ses villages pittoresques, où vous pourrez découvrir la vie de ses habitants. Presque au bout de la route 138, à Natashquan, l'aspect culturel incontournable du village de Gilles Vigneault vous attend. La localité propose aussi le populaire Festival du conte et de la légende de l'Innucadie.
Sur la route vers Havre-Saint-Pierre, de nombreuses plages interminables de sable fin, dignes des plus belles destinations soleil de la planète, vous attendent. Au Havre, comme disent les résidants, il ne faut pas oublier une visite à l'impressionnant parc de l'Archipel-de-Mingan pour admirer ses monolithes spectaculaires et ses 200 espèces d'oiseaux.
À Sept-Îles, ville phare du Plan Nord, ne ratez pas la visite en canot pneumatique de l'archipel des Sept-Îles, avec une promenade sur l'île Grande-Basque et le sanctuaire d'oiseaux de l'île Corossol. Le Musée régional de la Côte-Nord vous fera découvrir l'histoire de la région alors que le Festival Innu Nikamu, un des plus grands festivals de musique autochtone en Amérique de Nord, ouvrira vos horizons culturels.
D'ailleurs, tout au long de la Côte-Nord, la grande majorité des communautés innues tiennent au cours de l'été leur festival, où la population dite blanche est invitée à partager la culture et les produits typiques des premiers habitants du territoire.
Arrêt à Port-Cartier
Après un arrêt à Port-Cartier pour y voir entre autres le Petit quai et les pêcheurs de saumon en action en plein coeur de la ville, il faut voir le phare de Pointe-des-Monts, l'un des rares au Québec que l'on peut visiter en entier.
En poursuivant vers l'ouest, vous arriverez à Baie-Comeau, site du Jardin des glaciers, où on peut vivre, autant sur le terrain que dans une impressionnante expérience multimédia, la dernière période de glaciation de notre planète. Fin juin, les amateurs d'art ont rendez-vous au Symposium de peinture. Évidemment, une visite des grands barrages de la Manic doit aussi faire partie de votre agenda, tout comme une balade au Parc Nature de Pointe-aux-Outardes.
La visite des grands barrages, sur la route 389, peut aussi vous conduire jusqu'à Fermont, à la frontière du Labrador, là où se trouve le fameux mur-écran. Pour un vrai dépaysement, la Randonnée du solstice, où on peut vivre la nuit la plus courte de l'année au coeur des monts Severson, se veut un incontournable.
De retour sur la 138, en roulant en direction du Saguenay, vous traverserez la Haute-Côte-Nord pour arriver à Tadoussac, qui n'a plus besoin de présentation avec son Festival de la chanson, son Centre d'interprétation des mammifères marins et ses nombreux croisiéristes.
De l'autre côté de la rivière débute la région de Charlevoix. Comme sur la Côte-Nord, les plages et les randonnées en kayak avec des panoramas à couper le souffle sont au menu. Vous pourrez profiter de trois parcs nationaux, soit ceux du Saguenay-Saint-Laurent, des Hautes-Gorges-de-la-rivière-Malbaie ainsi que celui des Grands-Jardins.
À La Malbaie, n'oubliez pas de vous arrêter au Musée de Charlevoix, qui fait une large place à l'art populaire. Bien sûr, le Casino de Charlevoix est aussi à proximité. Un peu plus à l'ouest, Saint-Siméon propose sa populaire Chanteaufête.
Baie-Saint-Paul
À Baie-Saint-Paul, capitale culturelle de Charlevoix, on ne peut passer à côté du Domaine Forget (Saint-Irénée) avec son Festival international de musique classique. On y trouve aussi le Symposium international d'art contemporain et, cet été, le spectacle équestre du Cirque Ekasringa.
Dans cette nomenclature, n'oublions pas L'Isle-aux-Coudres, qui possède un riche passé maritime et où il est fort agréable de circuler à vélo. Et partout dans Charlevoix, des auberges et des gîtes, logés pour la plupart dans des endroits magnifiques, vous attendent.
Partout dans ces deux régions, les bonnes tables foisonnent, sans oublier les nombreux produits du terroir. L'observation des mammifères marins, particulièrement des baleines, est également possible tout au long de la 138. La plupart des localités ont aussi leur maison locale de la culture, afin de faire découvrir leur passé et leur héritage. Bonnes vacances!