Pour sa première présence à la Braderie, la designer Marie-Josée Bergeron proposera ses vestons à découpes et ses hauts féminins, à prix réduits.

Carnet de style: 20 ans pour la Braderie

La Braderie de mode québécoise souligne ses 20 ans cet automne. Alors qu'elle a débuté sur la rue Prince à Montréal avec moins de 10 designers, elle est aujourd'hui devenue un rendez-vous biannuel incontournable. Et elle s'arrête à Québec dès vendredi.
C'est la 7e fois que la Braderie s'installe à Québec. Deux semaines auparavant, elle a accueilli plus de 48 000 visiteurs au Marché Bonsecours à Montréal, - un record d'achalandage-, puis elle s'est arrêtée la fin de semaine dernière à Gatineau. 
Encore une fois, plusieurs grands noms de la mode québécoise seront présents à Québec, tels que Second Clothing, Mélissa Nepton, Rudsak, MUSE par Christian Chenail, Bijoux Caroline Néron et beaucoup d'autres. Ils y vendront leur surplus d'inventaire, des échantillons et des créations issues de leurs anciennes collections à des prix réduits de 50 % à 80 % de l'étiquette originale.
Et de plus en plus de designers locaux et de marques basées à Québec se joignent à l'événement. Parmi eux, on retrouvera Jak's, Avalanche, Euphory Design, Sonia P., Myco Anna, Autrefois Saïgon et, pour la première fois, Marie-Josée Bergeron.
C'est un rendez-vous au Terminal de croisière dans le Vieux-Port (Espaces Dalhousie), dès vendredi 10h et jusqu'à dimanche. L'entrée est libre. Infos à www.braderiedemodequebecoise.com.