Jim Jarmush et Iggy Pop

Cannes express

Vent punk sur la Croisette
Punks jusqu'au bout du doigt, le réalisateur Jim Jarmusch et le musicien Iggy Pop ont fait souffler un vent de rock sur Cannes, avec Gimme Danger. Le documentaire se veut une forme de «lettre d'amour» du réalisateur américain à son ami, légende vivante de la musique.
Exorcisme au Vatican
<p>William Friedkin</p>
En 1973, William Friedkin a réalisé le film culte L'exorciste; 43 ans après, le réalisateur américain a affirmé avoir récemment «filmé et photographié» un exorcisme, ce que «personne n'avait fait auparavant». «C'est la première fois que je le dis publiquement: j'ai été invité par l'exorciste du Vatican à filmer et à photographier un véritable exorcisme, chose que peu de gens ont vue, et que personne n'avait jamais faite auparavant», a déclaré William Friedkin, 80 ans, venu animer une leçon de cinéma au Festival de Cannes. Joint par l'AFP, le Vatican a cependant déclaré «ne pas avoir d'exorciste» et «ne pas faire ce type d'invitation». «Les gens confondent souvent une initiative, organisation ou personne catholique avec le Vatican», a commenté le Saint-Siège.
Mimosas, Grand Prix de la Semaine de la critique
Le film Mimosas, de l'Espagnol Oliver Laxe, a reçu jeudi le Grand Prix de la Semaine de la critique à Cannes, section parallèle du Festival de Cannes consacrée aux nouveaux talents. Mimosas conte un voyage mystique dans les montagnes de l'Atlas au Maroc, celui d'un cheikh qui veut retourner dans son village natal pour mourir. C'est le deuxième film d'Oliver Laxe, qui avait présenté en 2010 à la Quinzaine des réalisateurs, après Vous êtes tous des capitainesAlbüm du Turc Mehmet Can Mertoglu a pour sa part reçu le Prix Révélation France 4 et Prenjak de l'Indonésien Wregas Bhanuteja, celui du Prix Découverte Leica Cine du court métrage.