Ariane Fortin

Canadiens à surveiller aux Jeux de Rio

L'objectif du Canada aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro est de se classer parmi les 12 premières nations au classement final.
Voici un aperçu des athlètes canadiens qu'il faudra avoir à l'oeil aux Jeux de Rio:
Brooke Henderson
Débordante de confiance après sa première victoire dans un tournoi majeur du circuit de la LPGA, Henderson connaît une autre excellente saison et fait preuve de beaucoup de constance. Le parcours de Rio de Janeiro sied bien à sa puissance et la golfeuse de 18 ans sera l'une des favorites maintenant qu'elle fait partie de l'élite mondiale.
Rosie MacLennan
La seule Canadienne championne olympique est de retour pour défendre son titre au trampoline. Des blessures à la tête l'ont ralenti au cours de la dernière année, mais MacLennan s'attend à être au sommet de sa forme à Rio.
Andre De Grasse
De Grasse a démontré qu'il appartient à l'élite mondiale en mettant la main sur le bronze du 100 mètres des derniers Championnats du monde. Les Jeux de Tokyo, en 2020, seront peut-être le moment de sa révélation olympique, mais le voir aux côtés du Jamaïcain Usain Bolt à Rio devrait offrir tout un spectacle.
Christine Sinclair
Elle a porté l'équipe féminine de soccer à bout de bras à Londres, la menant jusqu'à une médaille de bronze. Ce ne sera pas une tâche facile de monter de nouveau sur le podium, mais une équipe comptant la sublime Sinclair dans ses rangs ne peut être écartée.
Derek Drouin
Les derniers Jeux olympiques ont révélé Drouin, qui s'est emparé de la médaille de bronze au saut en hauteur. Il a confirmé sa place parmi l'élite mondiale en remportant l'épreuve aux Championnats du monde l'an dernier. Il a aussi ajouté des titres panaméricain et du Commonwealth à son palmarès. Il pourrait bien repartir de Rio avec l'or olympique au cou.
Kia Nurse
La garde de six pieds a brillé sur l'une des plus grandes scènes en aidant l'Université du Connecticut à gagner deux titres de la NCAA consécutifs et en menant le Canada à la plus haute marche du podium au tournoi FIBA Americas ainsi qu'aux Jeux panaméricains. Nurse se remet d'une intervention chirurgicale pour une hernie sportive, mais devrait être complètement rétablie pour les JO. Si elle est au sommet de sa forme, elle sera encore un élément-clé de l'équipe canadienne, qui pourrait rapporter une médaille.
Ryan Cochrane
Après le bronze au 1500 m style libre des Jeux de Pékin et l'argent à Londres, l'or serait la prochaine étape de la progression olympique de ce nageur de longue distance. Il nagera aussi le 400 m, où il pourrait aussi monter sur le podium.
Ariane Fortin
La boxe féminine a fait son entrée aux Jeux à Londres, mais Fortin n'avait alors pas pu se qualifier chez les 75 kg, Mary Spencer obtenant l'unique place canadienne de la division. L'Américaine Claressa Shields est la grande favorite, mais Fortin pourrait se battre pour une médaille.
Mark de Jonge
Le vétéran pagayeur a mis la main sur le bronze à ses premiers Jeux, il y a quatre ans. Le double champion du monde au K-1 200 m a aussi gagné l'or aux Jeux panaméricains, l'été dernier, à Toronto. Il est l'un des favoris pour monter sur le podium à Rio de Janeiro.
Le Fab IV
Les plongeuses québécoises Roseline Filion, Jennifer Abel, Meaghan Benfeito et Pamela Ware - un quatuor surnommé le Fab IV - constituent des espoirs de médailles tant dans les épreuves individuelles qu'en synchro. Elles sont également de grandes complices qui aiment avoir du plaisir ensemble. On en a pour preuve les nombreux exemples du compte officiel Twitter du Fab IV.