Pauline Marois

Campagne: Marois n'ira pas partout

Pauline Marois ne visitera «pas nécessairement» toutes les régions pendant la campagne, elle qui disait en 2012 que cela était un incontournable pour gouverner le Québec. À part un passage par Sherbrooke et dans le Bas-Saint-Laurent, la caravane péquiste s'est contentée jusqu'ici d'arpenter l'autoroute 20. «La campagne est à moitié, il y aura du temps pour aller dans les régions», a indiqué Mme Marois, samedi.
Interrogée à savoir si elle se rendra en Abitibi, sur la Côte-Nord, en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, elle a précisé qu'elle ira «dans plusieurs régions, pas nécessairement toutes». Pourtant, lors de la dernière campagne électorale, Mme Marois raillait son adversaire François Legault qui ciblait sa campagne dans le 418 et le 450.
Pour lui, «on dirait que les gens des régions n'existent pas», avait-elle lancé. Il n'avait pas «daigné» visiter les régions. «Je pense que quelqu'un qui veut devenir premier ministre a le devoir d'aller visiter les Québécois partout où ils sont», disait Mme Marois.
Samedi, elle a souligné que des ministres sortants de son gouvernement visiteraient toutes les régions du Québec, sans exception.