Une scène de 1987

Cadeaux cinéma: les choix d'Éric Moreault

Voici un DVD et deux livres à mettre sous les sapin pour les amateurs de cinéma.
<p>DVD de <em>1987</em></p>
>> Le DVD de 1987.
L'incroyable - et mérité - succès de Mommy a un peu éclipsé celui de 1987 de Ricardo Trogi. La comédie du réalisateur originaire de Québec a marché fort cet été et le DVD s'avère le cadeau idéal (19,99 $), même pour votre «beauf» qui ne jure que par les films de gros bras hollywoodiens. Avec son humour bon enfant, ses personnages savoureux et son portrait très réussi du Québec de l'époque, Trogi signe un film divertissant, mais également touchant sur les joies et les peines, les excès aussi, des années où on n'est plus adolescent, mais pas encore adulte. Du plaisir à profusion. À ceux qui veulent ravir le cinéphile de la famille, on vous suggère le coffret Blu-Ray Stanley Kubrick: The Masterpiece Collection (200 $). Il comprend les huit derniers longs métrages du maître, de Lolita (1963) aux Yeux grands fermés (1999), cinq documentaires sur son oeuvre et un livre de photos.
<p><em>Le dictionnaire des films québécois</em></p>
>> Le dictionnaire des films québécois
Marcel Jean est une sommité du cinéma québécois. Pas seulement parce qu'il a coécrit, avec Michel Coulombe, l'indispensable ouvrage de référence qu'est Le dictionnaire du cinéma québécois. Il est universitaire, producteur, réalisateur, scénariste, il a même dirigé le studio d'animation du programme français de l'ONF de 1999 à 2005. Bref, le gars en mange. À preuve, pour son nouveau Dictionnaire des films québécois (39,95 $), il s'est astreint à visionner, ces sept dernières années, pas moins de 2500 films de tous formats et de tous genres - donc, autant du court métrage, du documentaire, de l'expérimental que des longs métrages de fiction grand public. On y retrouve pas moins de 1300 entrées avec description et appréciation critique, de Danse indienne au Canada, réalisé au XIXe siècle, à Mommy de Xavier Dolan en passant par Elvis Gratton de Pierre Falardeau. Un incontournable.
<p><em>Alan Turing</em></p>
>> Alan Turing
Le jeu de l'imitation, avec Benedict Cumberbatch (Sherlock Holmes), prend l'affiche le 25 décembre sur de fortes rumeurs de nomination aux Oscars pour l'acteur. Le talentueux Anglais se glisse dans la peau d'Alan Turing, un génie de l'informatique qui était à la tête de l'équipe qui a réussi à briser le code secret Enigma imaginé par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, avant de se suicider, en 1952, en raison de son homosexualité. Un long métrage peut difficilement faire le tour de cette fantastique destinée. Pour ça, il y a Alan Turing (34,95 $), écrit par l'universitaire Andrew Hodges et considéré par The Guardian comme l'une des 10 biographies essentielles à posséder. Pour ceux qui veulent un contexte plus large sur le plan historique, il y a aussi Enigma - The Battle for the Code d'Hugh Sebag-Montefiore (19,75 $), en anglais seulement.