Autoportrait

Bryan Adams: entre le micro et l'objectif

Certains artistes ont plusieurs talents. Dans le cas de Bryan Adams, en plus de chanter et de jouer de plusieurs instruments de musique, il joue aussi de l'objectif avec brio, exerçant le métier de photographe professionnel en plus de sa carrière musicale.
<p>Vanessa Paradis</p>
<p>Kate Moss</p>
C'est il y a plusieurs années, alors qu'il voulait garder des souvenirs de ses tournées, qu'Adams a commencé à prendre des clichés, notamment de ses amis et de son équipe technique.
Les photos étaient parfois utilisées dans les pochettes intérieures de ses albums et, en 2008, il a pris lui-même la photo qui ornait la pochette de son dernier album studio, 11. On pourrait même parler de selfie avant la lettre, car c'est bien le rockeur et sa guitare qu'on peut apercevoir sur l'album.
«La photo de la pochette a été prise dans un hôtel en Suisse. Je faisais des autoportraits pour un magazine italien et j'ai tellement aimé l'image que j'ai décidé de l'utiliser pour la couverture de mon album. Il y a aussi une photo du groupe à l'intérieur», avait déclaré Adams au magazine indien Blender.
Mais le travail photo d'Adams ne se limite plus depuis longtemps à son entourage puisqu'il est maintenant reconnu en tant que photographe de mode, ses clichés étant apparus dans des campagnes publicitaires de marques prestigieuses telles Fred Perry, Calvin Klein, Converse et les jeans Guess. Il a également été publié dans plusieurs revues comme Vogue, Harper's Bazaar et Esquire.
<p>Charlotte Gainsbourg</p>
<p>Victoria Beckam</p>
Récompensé
Comme au microphone, où il a collectionné les prix Juno, il a également réussi à se démarquer de ses pairs avec son objectif, décrochant en 2006 et 2012 des prix Lead, qui récompensent le travail des photographes de mode en Allemagne.
En 1999, il lançait Made in Canada, un recueil de photographies de Céline Dion, Shania Twain, Margaret Trudeau, Linda Evangelista, Pamela Anderson et d'autres célébrités canadiennes.
Quatre ans plus tard, il répétait l'exercice de l'autre côté de la frontière avec American Women, un recueil de photos montrant des femmes influentes des États-Unis, notamment les comédiennes Jennifer Aniston et Renée Zellweger, la mannequin Jerry Hall et les femmes d'affaires Kelly Klein et Iris Apfel, portant des vêtements Calvin Klein. Dans les deux cas, les profits des ventes de ces livres ont été remis à des organismes de lutte contre le cancer du sein. Le chanteur est très sensible à cette cause depuis que l'une de ses amies est décédée de cette maladie.
L'an dernier, Adams a fait paraître deux recueils de photos. Le premier, intitulé Bryan Adams Exposed, est une rétrospective de son travail comprenant plusieurs photos de vedettes, notamment Michael Jackson, Lindsey Lohan, Ben Kingsley et Amy Winehouse. La regrettée chanteuse était d'ailleurs une amie personnelle d'Adams, qui l'avait déjà accueillie chez lui alors qu'elle avait besoin de récupérer.
Le second recueil s'appelle Wounded - The Legacy of War et propose des photos de soldats britanniques ayant été blessés à la guerre en Irak et en Afghanistan afin de démontrer l'impact de la guerre à travers les blessures de ces militaires ayant été estropiés ou défigurés au combat.
La reine
L'auteur de Summer of '69 a aussi eu la chance d'être l'un des quelques photographes invités à prendre des clichés de la reine Elizabeth II lors de son Jubilé d'or en 2002. L'une de ses photos a d'ailleurs été utilisée sur un timbre-poste canadien en 2004 et en 2005, et une autre, présentant la reine et son époux, le prince Philip, est présentement en montre à la National Portrait Gallery de Londres.
Si Adams le chanteur a présenté des spectacles partout dans le monde, Adams le photographe a lui aussi été exposé aux quatre coins du globe. Après son spectacle au Festival d'été de Québec dimanche, les résidents de la capitale pourront d'ailleurs apprécier son autre grand talent du 19 février au 15 juin 2015 alors que l'exposition Bryan Adams s'expose sera de passage au Musée national des beaux-arts du Québec.