HIP-HOP, Brown, Brown

Brown: métissage familial ***1/2

Ce n'est pas le talent qui manque dans la famille Beaudin-Kerr. Un père chanteur et guitariste, deux fils qui roulent leur bosse sur la scène hip-hop.
Au fil d'un processus de création qui s'est étalé sur trois ans, voilà que les frangins Gregory et David Beaudin - alias Snail Kid (Dead Obies) et Jam (K6A) - ont mis la créativité familiale à profit en s'alliant à leur paternel, Robin Kerr, dans un exercice de métissage fort réussi.
Ancré d'abord dans la réalité de leur clan (un père d'origine jamaïcaine, une mère québécoise), Brown ouvre la porte à une multitude de croisements: le français et l'anglais y cohabitent dans l'harmonie ou l'insolence, le rap rencontre le dancehall ou le rock, l'épuré niche auprès de constructions sonores plus élaborées, la soul du plus vieux ne détonne pas auprès du flow des plus jeunes.
Bref, on ratisse large dans cette collection surprenante et variée, mais néanmoins portée par une indéniable cohérence. À découvrir sur la scène du Cercle le 5 février, en première partie du spectacle de Koriass.