WORLD/ELECTRO, Neo-Reconquista, Boogat

Boogat: engagement dansant ****

Boogat a conquis bien des oreilles avec El Dorado Sunset, une collection en espagnol métissée sur fond de questionnements identitaires parue en 2013 et récompensée deux fois au gala de l'ADISQ.
Le rappeur natif de Québec - de parents originaires du Mexique et du Paraguay - reprend la parole avec Neo-Reconquista, où la reconquête annoncée par le titre se fait aussi engagée que dansante. Avec un aplomb certain, Daniel Russo Garrido (de son vrai nom) et ses collaborateurs continuent de marier de fort efficace manière les sonorités et rythmiques sud-américaines, l'énergie hip-hop et les accents électro. Carburant aux percussions enlevantes (celles du Cubain Kiko Osorio, qu'on a notamment pu voir aux côtés de Damien Robitaille) et aux chaleureuses lignes cuivrées, les livraisons de Boogat ne manquent pas de bagout. Résultat : des prises de position musicales aux racines multiples, à la fois rassembleuses, réfléchies et ensoleillées. À voir sur scène pendant le Festival d'été, le 13 juillet à la place d'Youville.