MUSIQUE VOCALE, Shadows in the Night, Bob Dylan

Bob Dylan: Bob se fait crooner ***

Il serait facile de penser à un contre-emploi à l'idée d'un album de Bob Dylan composé uniquement de pièces endisquées par Frank Sinatra.
C'est cependant avec beaucoup de sérieux et d'émotion qu'il s'est mis à la tâche pour sélectionner et réinterpréter ces pièces qui ne sont pas les plus connues de Ol' Blue Eyes.
En effet, Dylan n'a pas choisi la facilité en omettant les Mac the Knife, My Way, New York, New York et Strangers in the Night malgré l'allusion dans le titre de l'album. Le barde se fait tout de même crooner, chantant de façon douce alors que son groupe s'efface à l'arrière-plan pour une livraison musicale minimale parfois lounge et touchant aussi à la musique hawaiienne via la guitare pedal steel de Donny Herron.
L'habillage sonore est donc fort différent des interprétations de Sinatra. La bonne nouvelle, c'est que la voix de Dylan, parfois critiquée ces dernières années, est encore très bonne sur cet enregistrement alors que la mauvaise est que l'album est un peu linéaire, les pièces choisies étant essentiellement des ballades ou des titres au rythme plutôt lent.
Ceux qui ont le goût d'entendre Bob Dylan jouer les crooners seront ravis, les autres pourront toujours se rabattre sur l'un de ses 35 autres albums