«Avec un tir de 18 sur 20 dans des conditions très difficiles, je me suis frayé un chemin jusqu'à la première marche du podium, surprenant toute la communauté internationale du biathlon... y compris moi-même!» a déclaré Audrey Vaillancourt.

Biathlon: Audrey Vaillancourt championne d'Europe!

Audrey Vaillancourt est championne européenne du 15 km individuel de biathlon. Oui, l'athlète de 22 ans réside toujours à Val-Bélair, en banlieue nord de Québec. Mais jeudi, à Nove Mesto, en République tchèque, elle a été la plus rapide des 58 concurrentes à rallier l'arrivée de cette tranche des championnats européens ouverts de biathlon.
Elle devient la première dans l'histoire du Canada à mériter l'or à cette compétition et la première femme canadienne à grimper sur la plus haute marche d'un podium international depuis Myriam Bédard, soit près de 20 ans.
«Avec un tir de 18 sur 20 dans des conditions très difficiles, je me suis frayé un chemin jusqu'à la première marche du podium, surprenant toute la communauté internationale du biathlon... y compris moi-même!» s'est exprimée l'étoile du jour, dans son habituel message courriel d'après-course.
En 51 min 33,4 s, Vaillancourt a devancé la Biélorusse Nastassia Kalina par 2,1 s. Une autre Biélorusse, Iryna Kryuko, les a accompagnées à la cérémonie de remise des médailles et deux Russes complétaient le top cinq.
«Si les fortes bourrasques de vent inquiétaient la plupart des compétitrices sur la ligne de départ, étrangement, je me sentais plutôt en confiance», a-t-elle indiqué. Comme le départ se fait en solo, elle n'a pas su dès l'arrivée qu'elle triomphait. «Quand une femme de l'agence antidopage est venue me chercher, la gagnante est évidemment testée, je me suis finalement rendue à l'évidence : la médaille d'or était mienne!»
Quelques membres du circuit de la Coupe du monde étaient dans le peloton, comme la Norvégienne Fanny Well-Strand Horn, septième jeudi et 35e au classement mondial. Ou encore la Française Sophie Boilley, huitième jeudi et 46e mondiale, auteure de trois tops 10 en Coupe du monde et championne du monde junior de la poursuite en 2010. Boilley participera aux Jeux olympiques de Sotchi.
Pas Vaillancourt, qui a loupé sa qualification. La Québécoise sera du sprint de samedi aux championnats européens, de la poursuite de dimanche et du relais de mardi. Vaillancourt avait terminé troisième d'une coupe continentale en Norvège, en décembre.