«J'aime les numéros de groupe. C'est sûr qu'on va en retrouver. J'aime les échanges, les contacts avec les autres, les contre-emplois» - Éric Salvail

Baptême du Grand Rire pour Éric Salvail

On peut croire qu'Éric Salvail aime les chiffres ronds : il profitera du 15e Grand Rire pour animer en juin son premier gala d'humour à Québec. On peut ajouter - ou espérer! - qu'il n'est pas trop superstitieux, puisque tout ça se passera un vendredi 13!
Au bout du fil, l'animateur en fait peu de cas. Il avoue avoir privilégié le vendredi pour l'animation de son gala, question de profiter de la fin de semaine dans la capitale. «Un public du vendredi, ce n'est pas un public du mercredi, note-t-il. Les gens sont libres, c'est l'été... J'ai vraiment hâte d'aller à la rencontre des gens de Québec.»
Les autres galas du Grand Rire seront animés par Peter MacLeod le 11 juin, Olivier Martineau le 12, Dominic Paquet le 14, Michel Boujenah (pour le volet Humour du monde) le 16 et Marie-Lise Pilote le 17. Ces spectacles seront captés - et redécoupés - en vue d'une télédiffusion sur les ondes de Radio-Canada et de Canal D sous la houlette du réalisateur Luc Sirois.
Il est trop tôt pour dire de quoi sera fait le gala qu'Éric Salvail présentera au Grand Théâtre en juin. Il a indiqué avoir eu une rencontre avec le metteur en scène Jean-François Blais (En direct de l'univers) et les auteurs Sylvain Larocque, Ghyslain Dufresne et Sébastien Hurteau. «On aura des brainstorms chaque semaine. J'ai une équipe pas piquée des vers, mettons! Moi, je n'écris pas, mais j'ai deux ou trois idées!» rigole Salvail, qui peut déjà promettre un spectacle de variétés. «J'aime les numéros de groupe. C'est sûr qu'on va en retrouver. J'aime les échanges, les contacts avec les autres, les contre-emplois», laisse-t-il entendre.
Nommé au gala Artis
Le baptême du Grand Rire d'Éric Salvail arrive au terme d'une année bien chargée, marquée par un changement de réseau (de TVA à V) et par l'installation d'En mode Salvail, un talk-show quotidien de fin de soirée. L'animateur et producteur se dit d'ailleurs touché de se voir parmi les nommés en vue du prochain gala Artis.
«Un changement comme celui-là provoque beaucoup d'émotions, avoue-t-il. C'était un défi et ce n'était pas gagné d'avance. Cette nomination-là, c'est comme une tape dans le dos, comme si les gens me disaient qu'ils me suivent peu importe où je suis. Je suis toujours renversé par le nombre de chaînes, d'émissions et de gens qui pourraient se retrouver en nomination. De se ramasser parmi les quatre dans cette catégorie, c'est unique. C'est un grand, grand privilège d'être dans le coeur des gens.»
Les billets pour les galas du Grand Rire sont actuellement en vente sur le réseau Billetech. Un laissez-passer pour le festival, qui se déroulera du 11 au 22 juin, sera remis avec chaque entrée pour un gala. La programmation complète sera dévoilée le 13 mai.