Les troupes maliennes ont pris position autour de l'hôtel Radisson Blu.

Bamako, Mali : 170 otages, au moins 3 morts

Des gens armés ont investi ce vendredi un hôtel de Bamako, la capitale du Mali, prenant en otage 170 personnes, soit 140 clients et 30 employés, et faisant au moins 3 morts, selon les autorités militaires maliennes.
Il semble aussi qu'une vingtaine d'otages aient été libérés.
Un commandant de l'armée du Mali, Modibo Nama Traore, a dit avoir appris que 10 malfaiteurs étaient entrés en trombe dans l'hôtel, scandant «Allah Akbar» en arabe avant d'ouvrir le feu et d'entreprendre la prise d'otages.
En 2012, des extrémistes islamiques ont pris le contrôle de certaines régions du nord du Mali, provoquant l'intervention de l'armée de la France l'année suivante. Les extrémistes ont alors été chassés des villes du nord du pays bien que la région demeure instable.
Récemment, les djihadistes ont mené des attaques plus au sud. Bamako est située dans le sud, à une centaine de kilomètres de la frontière avec la Guinée.
Plus de détails à venir...