Dans Jonquière, Sylvain Gaudreault, ministre important du cabinet Marois, est aussi bien en selle. Son adversaire principal, le libéral Tommy Pageau, jeune homme d'affaires, a toute une pente à gravir, ne serait-ce que sur le plan de la notoriété.

Autoroute 85: Gaudreault en fait une priorité

La partie de ping-pong continue entre le gouvernement fédéral et le ministre sortant des Transports du Québec, Sylvain Gaudreault. Ce dernier s'est engagé «formellement» vendredi à parachever la construction de l'autoroute 85 entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha! Ha!
M. Gaudreault relance la balle dans le camp du fédéral. «Le gouvernement fédéral, en vertu du nouveau Plan Chantiers Canada (2014-2024), doit maintenant confirmer qu'il assume la moitié des coûts du réaménagement de la route 185», a-t-il déclaré. Il veut faire de ce projet de 562 millions $ une priorité pour le gouvernement Marois, s'il est réélu le 7 avril.
Les plans seront dévoilés dès cet été, mais le ministre sortant n'a pas voulu se prononcer sur un échéancier de réalisation. «Je souhaite que le gouvernement fédéral réponde positivement à notre priorité. Je ne vois pas pourquoi il ne le ferait pas [...] Je ne m'embarque pas dans les échéanciers. Je souhaite que ce soit le plus tôt possible», a affirmé le candidat du Parti québécois dans Jonquière, qui s'était déplacé à Saint-Louis-du-Ha! Ha!
Le parachèvement de l'autoroute 85 est l'un des enjeux majeurs de la campagne électorale dans la circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata, représentée par le député libéral Jean D'Amour.
«Ce qui est important, c'est l'engagement que la 85 soit une priorité. À l'époque de M. Claude Béchard, les négociations se faisaient presque annuellement. Au Témiscouata, on aimerait une entente sur plusieurs années. Mais à date, il n'y en a pas eu», a souligné Guylaine Sirois, préfet de la MRC du Témiscouata.
L'autoroute 85 se dénommera «Autoroute Claude-Béchard» a fait savoir la Commission de toponymie du Québec à la MRC du Témiscouata. La 85 prendra le nom de l'ex-député ministre de Kamouraska-Témiscouta qu'au moment où l'autoroute sera terminée sur toute sa longueur.
Trop tard selon Lebel
Il y a quelques semaines, après l'annonce de 32,5 millions $ du gouvernement fédéral pour l'anneau de glace de Québec, Sylvain Gaudreault a envoyé une lettre au ministre fédéral Denis Lebel proposant de réaffecter la somme résiduelle de 19,4 millions $ du Fonds Chantiers Canada à la route 85.
Une lettre qui est arrivée trop tard, selon Ottawa. Le ministre Denis Lebel a répondu que son gouvernement n'avait pas reçu - avant l'annonce de l'anneau de glace où les sommes résiduelles ont été affectées - de demande de financement de la part du gouvernement du Québec concernant la phase 3 du projet de réaménagement de la route 185 (future autoroute 85) qui est le tronçon entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha! Ha!