Victor Poirier, alors âgé de 37 ans

Aucune nouvelle accusation contre Victor Poirier

Aucune nouvelle accusation n'a été déposée pour le moment contre Victor Poirier, ex-conjoint de Chantal Demers, dont le corps a été retrouvé, lundi, dans Portneuf.
Victor Poirier, un individu lourdement criminalisé de 47 ans, était de retour en cour, jeudi matin, pour l'étape de l'enquête sous cautionnement.
Il a été arrêté vendredi soir et accusé de voies de fait causant des lésions corporelles à l'endroit de Chantal Demers, de non-respect d'engagement et de non-respect de probation.
Les parties ont convenu de reporter le dossier au 3 juin, pour la forme. Il demeure détenu d'ici là.
Lors de sa très brève présence au tribunal, Victor Poirier, les cheveux gris coupés courts et le nez chaussé de lunettes carrées, a regardé dans la salle intensément.
Le procureur de la Couronne Me Jean-Simon Larouche a demandé à la cour de réitérer à Victor Poirier qu'il lui est interdit de communiquer de la prison avec la fille de Chantal Demers, une jeune femme de 17 ans. Le tribunal a ajouté un autre interdit de contact avec la mère de Chantal Demers, une dame âgée qui vit à Saint-Patrice-de-Beaurivage dans Lotbinière.
Le procureur de la Couronne n'a pas voulu en dire plus sur une éventuelle accusation de meurtre. «L'enquête se poursuit», s'est contenté de dire Me Jean-Simon Larouche.
Victor Poirier, qui avait commencé à fréquenter Chantal Demers ce printemps, serait la dernière personne à avoir vu la dame de 46 ans vivante. Selon des témoins, une altercation serait survenue entre les deux peu de temps avant la disparition de Chantal Demers, le 3 mai.
En 2006, Victor Poirier a été condamné à cinq ans de prison à Trois-Rivières relativement à plusieurs actes de violence sexuelle commis envers une ex-conjointe. Il a aussi dû s'inscrire au Registre national des délinquants sexuels.