Un homme de 24 ans a été arrêté samedi pour avoir roué de coups, aspergé d'essence puis brûlé vif une connaissance de 19 ans dans un stationnement du boulevard Wilfrid-Hamel.

Attaque au bidon d'essence: une histoire de jalousie serait en cause

Un triangle amoureux serait à l'origine de l'attaque au bidon d'essence survenue samedi à Québec, a appris Le Soleil.
Tel que rapporté samedi, un homme de 24 ans a été arrêté pour avoir roué de coups, aspergé d'essence puis brûlé vif une connaissance, âgée de 19 ans, dans le stationnement du Yuzu situé au 565, boulevard Wilfrid-Hamel. L'histoire est survenue en plein jour, sous les yeux de quelques témoins.
Le Service de police de la Ville de Québec avait déjà confirmé que l'assaillant et la victime se connaissaient, et qu'une femme de 20 ans, aussi connue des deux hommes, était considérée comme un «témoin» dans cette affaire.
Or, selon nos informations, c'est une histoire de jalousie autour de la jeune femme qui aurait poussé l'homme de 24 ans à poser le geste d'une rare violence. La victime a survécu à l'assaut mais a subi des brûlures au premier et deuxième degré sur 30 % de son corps. Le suspect, qui s'est lui aussi infligé des brûlures, était toujours détenu, dimanche.
Il devrait comparaître aujourd'hui au palais de justice de Québec. Les chefs d'accusation demeurent inconnus mais devraient tomber lors de la comparution.