Assignation libre

Pour les photographes du Soleil, l'image est un gagne-pain, mais aussi une passion. Chaque lundi, pour l'un d'eux, l'affectation est libre : on oublie les contraintes liées à l'actualité pour laisser toute la place à la créativité.
Jean-Marie Villeneuve passait dans le coin de la fontaine de Tourny, là d'où s'élanceront les patineurs du Crashed Ice. «Je roule en voiture, et, en tournant, je vois la structure», raconte-t-il. Une structure de son ou d'éclairage. C'est là qu'il a vu.
«Le plaisir de la photo c'est ça, c'est de la voir. Après, le reste, ça devient de la technique», dit-il. Ce qu'il a vu, c'est l'ouvrier qui a l'air tout petit, mais qui construit de grandes choses. Comme l'on fait ses prédécesseurs pour le premier «gratte-ciel» de Québec, en arrière-plan.
Jean-Marie a utilisé un téléobjectif, qui a pour effet de «compresser» l'image. C'est pourquoi on a l'impression que la structure est rapprochée de l'édifice Price, alors qu'elle se trouve en fait à quelques centaines de mètres. 
Données techniques : Nikon D4 avec objectif Nikkor 70-200 f2.8 à 200 mm, f16, 1/500e de seconde et ISO 500