Assignation libre

Pour les photographes du Soleil, l'image est un gagne-pain, mais aussi une passion. Chaque lundi, pour l'un d'eux, l'affectation est libre : on oublie les contraintes liées à l'actualité pour laisser toute la place à la créativité.
Il y a une semaine, Patrice Laroche s'est rendu sur la route de l'aéroport pour capter cette photographie où un gros porteur s'apprête à se poser, en opposition avec l'avion de papier que sa fillette s'apprête à lancer. Le choix du noir et blanc s'est imposé après que Patrice eut constaté que la couleur «manquait de contrastes». Quant au degré de difficulté, il est venu de l'impossibilité de contrôler quoi que ce soit, dans une fenêtre temporelle très courte. Un cliché qui ramène à la mémoire la chanson de Serge Reggiani, L'enfant et l'avion. «T'as vu l'avion, c'est drôle/Il revient comme un oiseau».
___
Données techniques : Nikon D4. Lentille 24-70mm, ISO 640, ouverture f.10, vitesse 1/400e seconde