Après 20 ans dans la peau d'Arthur L'Aventurier, François Tremblay voit ce projet comme «une super tape dans le dos.» 

Arthur L'Aventurier aura sa série télé

Les enfants seront heureux d'apprendre qu'ils pourront voir leur aventurier préféré au petit écran dès septembre prochain puisque Radio-Canada présentera l'émission hebdomadaire Les trésors d'Arthur L'Aventurier.
Après 20 ans dans la peau d'Arthur, François Tremblay voit ce projet comme «une super tape dans le dos, exprime-t-il. Ça nous donne un boost pour les 20 prochaines années!»
Les 13 émissions Les trésors d'Arthur L'Aventurier, dont la plage horaire reste à être déterminée, se dérouleront dans les parcs nationaux du Québec. Trois enfants accompagneront Arthur à chacun des endroits pour une «chasse au trésor contemporaine, un peu de style géocaching», décrit François Tremblay.
Déjà, un épisode a été tourné il y a deux semaines au Parc national des Îles-de-Boucherville. Deux seront enregistrés cet hiver au Parc national de la Jacques-Cartier et les 10 autres dans différents parcs du Québec en mai et juin.
François Tremblay et son acolyte Louis Grégoire produiront Les trésors d'Arthur L'Aventurier «avec du monde de Québec», précise François Tremblay. L'interprète d'Arthur a quelques fois été approché par des compagnies de production de télévision intéressées par le succès du personnage. «On a toujours refusé parce qu'on le sentait pas», admet-il.
Produit à Québec
Cette fois, les associés ont pris les devants. «On est allés voir Radio-Canada, on leur a montré le DVD Arthur L'Aventurier en Afrique. Ils ont tripé. Ils nous ont dit : "On vous fait confiance pour produire l'émission".»
Une application mobile interactive verra le jour en même temps que l'émission. Et Radio-Canada parle déjà de 13 autres épisodes.
François Tremblay, qui vient de lancer le DVD Arthur L'Aventurier au Costa Rica et qui sera en spectacle le 6 décembre à la salle Albert-Rousseau, voit cette série comme un cadeau et une occasion de se faire connaître par les jeunes. Parce que ses fans de la première heure ont parfois aujourd'hui des enfants à leur tour.