Le maire de Québec, Régis Labeaume, et le président de la Fondation Nordiques, Me Marcel Aubut, ont assisté à l'annonce du nouveau Gala Triomphe, mardi. Présenté le 24 avril, le Gala honorera des athlètes dans 12 catégories, et M. Labeaume en sera le premier président d'honneur.

Après le Gala de l'athlète, place au Gala Triomphe!

Initié en 1956 et chapeautée par la Fondation Nordiques depuis une dizaine de mois, le Gala de l'athlète, dont le but était de reconnaître l'excellence des athlètes des régions de Québec et de la Chaudière-Appalaches sur les scènes nationale et internationale, a maintenant une nouvelle identité. Le Gala Victoris-Desjardins est mort. Vive le Gala Triomphe!
«Nous nous sommes efforcés de trouver un nom qui symbolise ce que les athlètes vivent à chaque jour en préparation et en compétition, quelque chose qui honore leurs efforts, leurs sacrifices, leurs combats quotidiens dans la recherche de l'excellence sportive», a mentionné Me Marcel Aubut, président de la Fondation Nordiques. 
«Nous voulions présenter le temps, l'engagement et la détermination de chaque athlète, de chaque parent et ami depuis des années dans leur course vers les grands honneurs. Tout ça se cristallise en un seul mot fort symbolique. Triomphe, qui signifie le succès éclatant et une grande victoire, qui mérite l'admiration du public, et c'est exactement ce que nous soulignerons lors
du gala.»
Le Gala de l'athlète n'a pas qu'un nouveau nom. Lors de sa rencontre avec les gens des médias de même que plusieurs intervenants de tous les milieux sportifs,
Me Aubut a dévoilé le nouveau logo de la grande fête du sport amateur, sur lequel on retrouve une représentation artistique du mot triomphe où chacune des lettres qui le forment sont représentées par des éléments rappelant différentes disciplines sportives. Finalement, le prix Triomphe, un trophée de
32 cm coulé dans l'aluminium massif au fini poli et brossé, a aussi été dévoilé.
«Une oeuvre originale d'artistes de Québec créée sur mesure pour honorer les athlètes lors du Gala Triomphe. Elle se veut une représentation évocatrice de l'athlète au moment de sa victoire. Un trophée qui se démarque et se distingue, aux allures modernes. Un trophée qui sera convoité.»
Événement de prestige
Présenté le 24 avril, le Gala Triomphe honorera cette année des athlètes dans 12 catégories. Une nouveauté, la création de la catégorie étudiant-athlète qui reconnaîtra l'excellence scolaire des athlètes de haut niveau.
«Nous sommes fiers de perpétrer un événement de grande tradition et de permettre à ce gala de s'élever au summum des grandes soirées sportives et culturelles à Québec et dans la province. Notre vision de l'avenir est d'en faire une véritable fête, a ajouté Me Aubut. Une soirée de grand prestige sur le calendrier événementiel du Québec. Nous désirons que les athlètes québécois voient dans le Gala Triomphe une source de motivation permanente et que celui-ci devienne l'événement clôturant l'année sportive.»
Le président de la Fondation Nordiques a mentionné qu'il désirait faire du Gala Triomphe l'événement du genre le plus prestigieux au Québec. Il a rappelé les deux missions que s'était donné le gala, soit amasser des fonds pour les athlètes et les organismes sportifs de la grande région de Québec et offrir une visibilité incroyable aux athlètes qui y prendront part.
«On s'est équipé des meilleures ressources, des ressources importantes au niveau de la production, du marketing événementiel et du spectacle. Le Gala sera une soirée agrémentée par des grands noms, plusieurs personnalités, des artistes et aussi par des performances artistiques dans une ambiance sans pareille et un décor majestueux. Ce sera un vrai couronnement de l'excellence sportive. Et si tous coopèrent, et il n'y a pas de raison d'en douter, nous vendrons 200 tables, ce qui veut dire que plus de 2000 personnes seront présentes à cette soirée.»