Jessica Malka, Mirianne Brûlé  et Dany Papineau, de 2 Frogs dans l'Ouest, un film tourné du Québec à la Colombie-Britannique avec un tout petit budget de 250 000 $.

Après huit ans d'efforts, Dany Papineau réalise enfin 2 Frogs dans l'Ouest ­

Rien n'est impossible, ça semble être la devise de Dany Papineau, le jeune réalisateur de 2 Frogs dans l'Ouest, qui voit enfin sur grand écran la concrétisation d'un projet qu'il pousse depuis huit ans, contre vents et marées. Après trois refus consécutifs de Téléfilm Canada et de la SODEC, c'est avec son argent, celui de son coproducteur, et des prêts des amis et de la famille qu'il a réussi à tourner son film, avec un tout petit budget de 250 000 $. À l'écran, on jurerait qu'il a eu 10 fois plus d'argent.
«On a tourné avec la RED, une caméra HD de très haute qualité, et ça a permis de diminuer beaucoup les coûts de production. C'est avec ça que Xavier Dolan a tourné J'ai tué ma mère aussi. On a pu avoir une belle qualité d'image malgré nos petits moyens», explique le réalisateur.
Une vraie auberge espagnole
La technologie n'explique pas tout le succès de l'entreprise. La volonté humaine y est aussi pour quelque chose. Pendant le tournage, qui s'est déroulé sur 8000 kilomètres, du Québec à la Colombie-Britannique, les techniciens et les comédiens dormaient dans le même chalet, à trois ou quatre par chambre, et ils se mettaient en file le matin pour la douche. Une vraie auberge espagnole!
«Il n'y avait pas de hiérarchie sur le plateau. On est devenus des amis et, franchement, ça n'aurait pas marché sans ça. Il fallait un bel esprit d'équipe pour que ça fonctionne parce qu'on n'avait vraiment pas de moyens», raconte la comédienne Mirianne Brûlé, une ex de Ramdam qui trouve son premier grand rôle au cinéma.
Son personnage, Marie Deschamps, 20 ans, laisse de côté ses études collégiales pour aller apprendre l'anglais à Whistler. Elle se retrouve toute seule à voyager quand son amie l'abandonne pour un amoureux. Elle n'a presque pas d'argent et peine à trouver du travail. Au pied des montagnes, elle rencontre d'autres jeunes comme elle, en quête d'eux-mêmes ou en fuite de quelque chose. 2 Frogs dans l'Ouest est un voyage initiatique pendant lequel Marie se décourage, se définit, embrasse le monde et rencontre l'amour.
Le parcours de Marie ressemble un peu à celui du réalisateur Dany Papineau, qui tient le rôle de l'amoureux dans le film. À 21 ans, il est parti à Whistler pour trois mois, il y est resté huit ans.
«J'étais trop vieux pour jouer un gars de 20 ans [il a 36 ans], alors j'ai pensé à écrire pour une fille, car c'est rare dans ce genre de film que le personnage principal est une fille. Ça donne un personnage un peu plus fragile», remarque le cinéaste, qui a fait ses classes en exerçant tous les métiers sur les plateaux de tournage, après des études en génie civil et plusieurs contrats de photographie, suivis d'une formation à la Vancouver Film School.
Cinéma vérité
Outre l'exploit d'avoir tourné un film de cette qualité visuelle avec trois fois rien, Dany Papineau a aussi réussi à diriger ses acteurs avec un doigté qui force l'admiration. Ils sont d'un naturel confondant, tellement qu'on n'arriverait pas à faire la distinction entre les comédiens professionnels et les personnes qui jouent leur propre rôle, comme le policier le long de l'autoroute ou la préposée à l'accueil à l'auberge de jeunesse.
«Je voulais un côté réaliste, car je trouve que beaucoup de films québécois qui touchent à la jeunesse sont faits de manière caricaturale, alors j'ai eu une approche de cinéma vérité», explique Papineau.
Cette approche était très exigeante pour les comédiens, car ils tournaient souvent dans un environnement non contrôlé.
«Quand je faisais du pouce, je me faisais embarquer pour vrai, se souvient Mirianne Brûlé. Après, je devais expliquer au chauffeur qu'il fallait me débarquer parce que je tournais un film!»
Quand Marie quête des billets de ski au pied des pentes, c'est Mirianne qui le fait pour vrai, devant des caméras cachées. Et quand elle embrasse sa coloc (Jessica Malka) sur une piste de danse, c'est dans un vrai bar où les clients ne sont pas des figurants. Donc, il y avait une fébrilité parfois inquiétante.
Mirianne a été la première comédienne à dire oui au film, malgré le maigre budget. Ce tournage, c'est ce que toute actrice peut rêver de faire, dit-elle, car c'était aussi un voyage.
«Je voyage beaucoup moi-même et j'aimais la quête de Marie. C'est une belle histoire toute simple.»
Dany Papineau espère que cette histoire donnera aux gens le désir de partir.
«Moi, quand je suis parti du Québec pour aller dans l'Ouest, j'ai acheté une caméra vidéo et un appareil photo. J'envoyais des cassettes à mes parents pour leur donner envie de voyager, eux qui ne l'avaient jamais fait. Avec mon film aujourd'hui, c'est un peu ce que je voulais faire : partager ma passion.»
Il reste maintenant à espérer que 2 Frogs dans l'Ouest trouve son public. Évidemment, le film n'est pas soutenu par un gros budget de promotion, mais là aussi, Papineau s'est montré créatif avec une campagne Internet. Les 12 premières minutes du film sont diffusées sur www.2frogs.ca et sur www.kebweb.tv et le réalisateur se croise les doigts pour que ça donne envie aux gens de venir en salle voir la suite.
«Je sens que, dans le milieu, il y en a qui nous regardent aller parce que les campagnes de marketing coûteuses ne fonctionnent pas toujours...»
Au générique
Cote : ***
Titre : 2 Frogs dans l'Ouest
Genre : drame
Réalisateur : Dany Papineau
Acteurs : Dany Papineau, Mirianne Brûlé
Salles : Beauport, Place Charest et Lido
Classement : -
Durée : 1h37
On aime : le portrait de la jeunesse d'un réalisme saisissant, les images, le jeu criant de vérité
des comédiens
On n'aime pas : un certain manque de profondeur et un certain nombre de clichés