Le calendrier complet des Remparts de Québec et les visites guidées de l'amphithéâtre prévues par la Ville étaient, jusqu'à tout récemment inconnus par Québecor.

Annulation du spectacle inaugural du Centre Vidéotron: une décision réfléchie

Au lendemain de l'annulation, vendredi, du spectacle d'ouverture du Centre Vidéotron, prévu le 11 septembre, Groupe sports et divertissement de Québecor s'explique en évoquant un horaire déjà chargé et le souci de répondre aux attentes du public. «On veut être sûrs de livrer une expérience optimale.»
Joint au téléphone samedi, Mathieu Dépatie, directeur principal marketing de Groupe Sports et divertissement, soutient que l'entreprise n'a pas pris la décision d'annuler son party du 11 septembre «sur un coin de table».
Comme il l'avait fait la veille, il a expliqué que certains éléments, comme le calendrier complet des Remparts de Québec en septembre, étaient inconnus du gestionnaire de l'amphithéâtre lors de l'annonce, en avril, de la programmation d'ouverture. Québecor n'était pas non plus au courant, a-t-il dit, des journées de visites guidées prévues par la Ville de Québec, du 3 au 7 septembre, et d'une activité protocolaire le 8.
Alors, pourquoi avoir annoncé «une grande célébration» le 11 si tout n'était pas ficelé? «Je ne nierai pas qu'il y avait une volonté de faire un spectacle [...] À ce moment-là [en avril], on était en droit de penser qu'on serait corrects», a répondu M. Dépatie. Ce dernier fait aussi valoir que l'événement «n'a jamais été officiellement mis au calendrier» et «qu'aucun artiste n'avait été signé» pour la tenue du concert.
Sur l'embauche d'artistes - le spectacle du 11 devait réunir plusieurs noms québécois -, M. Dépatie a fait savoir que des discussions avaient été entamées et que certains étaient disponibles.
Le représentant de Québecor a par le fait même rejeté l'hypothèse selon laquelle il aurait été difficile de remplir la soirée.
Rodage
Aux vues des activités annoncées par la Ville «qui ont pris beaucoup plus d'ampleur» - les visites ont été confirmées à la mi-juin par le maire Régis Labeaume -, une réflexion s'est amorcée chez Québecor sur la soirée du 11 septembre.
«Ça aurait fait trois gros événements après une semaine chargée», a commenté M. Dépatie, laissant entendre que cela faisait beaucoup en peu de temps.
Dans le souci d'offrir aux citoyens «une expérience optimale» dès le premier mois d'activité, les dirigeants ont finalement tranché, «à la mi-juillet», pour annuler et tout miser sur une journée entièrement hockey le 12 septembre, en marge de la tenue du match des Remparts contre l'Océanic de Rimouski. «Avec la Ville, c'est 175 000 personnes qui vont être attendues [lors des visites]. Ça va nous permettre de tester l'amphithéâtre à plusieurs égards. Ça va être une très bonne pratique pour l'ensemble de nos intervenants», a dit Mathieu Dépatie. Des ajustements pourront donc être apportés du 9 au 11 septembre et ainsi poursuivre la programmation sans accrochage.