Folk-pop, Annie Blanchard, album éponyme

Annie Blanchard: d'amours et de routes

Neuf ans après avoir pris part à la troisième cohorte de Star Académie, l'Acadienne Annie Blanchard offre mardi son troisième album, un éponyme plus pimpant que le précédent.
Sur des airs folk-pop ou ancrés dans le country, la blonde artiste y chante toujours l'amour à profusion et laisse encore une place respectable à la mélancolie. Mais elle s'offre aussi des airs plus souriants, plus lumineux, quand vient le temps de chanter les amours passés (comme dans le nouvel extrait, Je dirai je t'aime) ou de mettre en musique des envies d'évasion et de liberté. Deux chansons nous amènent sur la route, dont une (Mon étoile) donne l'occasion à la chanteuse de faire un clin d'oeil à Johnny Cash dans le texte et à Dolly Parton dans l'interprétation. Si on sent sur cet album qu'Annie Blanchard trouve de plus en plus sa voie (et sa voix), il manque encore un petit quelque chose pour qu'elle se démarque vraiment. Rien ici de déplaisant à l'oreille, mais rien de très original non plus.