André Arthur, nouvel homme des midis de TQS

Personne ne l'avait vue venir : André Arthur sera le nouvel homme des midis de TQS dès le 29 septembre. Une bombe dans le monde des médias à Québec.
La nouvelle est tombée mercredi en fin de soirée. Le midi avec André Arthur sera diffusé du lundi au vendredi de 11h30 à 13h, à partir de Québec, mais aussi d'Ottawa, lorsque le député siégera aux Communes.
André Arthur, que nous avons joint au téléphone, n'a d'ailleurs aucun malaise à occuper un poste à la télévision tout en demeurant député de Portneuf-Jacques-Cartier. «Jean Lapierre aurait dû devenir indépendant au lieu de démissionner, dit-il. C'est évident que si j'avais été membre d'un caucus, que j'aurais rompu des loyautés. Comme indépendant, je n'ai pas ces contraintes-là.»
Le vice-président programmation de TQS, Louis Trépanier, n'était pas peu fier de son coup mercredi quand il s'est adressé à des annonceurs réunis à l'Espace 400e spécialement pour cette annonce, et à laquelle M. Arthur a prononcé une allocution.
«Je suis un fan d'André Arthur depuis le début des années 70, quand je l'ai vu à TVA où il commentait l'actualité», affirme Louis Trépanier. Surtout connu pour son travail à la radio, Arthur a en effet oeuvré à TVA Québec de 1972 à 1979.
Le patron de TQS sait très bien que cette arrivée de l'animateur bouillant comporte des risques, Arthur ayant été la cible de plusieurs poursuites. «C'est un des très bons communicateurs qu'on a au Québec. Je crois qu'il est assez intelligent pour apprendre de ses erreurs et ne pas les refaire. On va mettre des balises, on va travailler avec lui pour que ça marche.»
Les rumeurs envoyaient plutôt Arthur à la radio de CHRC. «Je n'ai jamais eu d'offre», jure-t-il, même s'il a entendu dire que Jacques Tanguay, nouvel acquéreur de la station, avait dit à CHOI espérer l'avoir à son antenne.
À la télé et à la radio?
M. Arthur dit cependant souhaiter que son émission soit à la fois diffusée à TQS et à la radio. «C'est beaucoup plus une émission de contenu que d'images, ça se prêterait bien à ça», croit-il.
Selon ce qu'il en sait, la nouvelle émission ne devrait pas comprendre de tribune téléphonique, mais on permettra au public de réagir «par le biais d'un blogue, d'une tribune webcam ou par courriel».
À la télé, André Arthur sera-t-il aussi cinglant qu'auparavant? L'homme n'a pas l'intention de s'adoucir. «Nous étions quatre animateurs qui brassaient à Québec : moi, Fillion, Parent et Gillet, et ceux qui nous ont remplacés ont fait des efforts surhumains pour être plates.»
L'animateur est tout à fait à l'aise avec la décision des frères Rémillard d'abandonner les nouvelles. «Avec RDI et LCN, ce n'est pas les nouvelles qui manquent à la télé», dit-il.
L'idée d'envoyer Arthur à la télé a été proposée à TQS par une maison de production indépendante de Québec, Vélocité International, la même qui avait proposé l'émission du matin avec Jeff Fillion, projet qui a été abandonné. Louis Trépanier affirme qu'une décision sera annoncée d'ici une semaine sur le projet retenu pour remplacer Caféine.
Manifestement, TQS a choisi de se montrer plus agressive cet automne. «Le mouton revient à la bergerie après avoir été laissé dans des prés un peu bleu pâle ou rose bonbon», lance M. Trépanier.
Lisez le blogue de Richard Therrien sur le sujet: La bombe Arthur