Alex Harvey

Alex Harvey 46e: «J'ai mal skié»

«Je n'ai pas skié comme Alex Harvey, j'ai essayé de skier comme quelqu'un d'autre.» Et ça ne pouvait que donner son pire résultat de la saison, 46e au sprint de la Coupe du monde de Falun, en Suède.
Après deux semaines couronnées de succès, et de trois médailles, Harvey (photo)  est retombé sur le plancher des vaches, samedi, en ratant d'entrée de jeu sa qualification pour les rondes éliminatoires sur le parcours de 1,4 km. Son temps solo de 2 min 44,20 s était 1,44 s plus lent que le minimum requis pour faire partie des 30 meilleurs et avancer en quarts de finale.
«J'ai mal skié», a résumé Harvey, joint quelques heures après l'épreuve et juste avant de retourner en piste pour se dégourdir et se «changer les idées». «J'étais trop tendu, je skiais tout croche et j'essayais d'aller trop vite, alors que mon style habituel est plus relax. Je subissais le parcours plus que je ne l'utilisais», a-t-il indiqué, à propos de ce tracé suédois très court et très rapide.
Harvey a pourtant connu beaucoup de succès dans le passé à Falun, et c'est peut-être ce qui lui a nui. C'est là qu'il a remporté sa première victoire de Coupe du monde en 2012, puis deux médailles en Championnats du monde, en 2015. «Je pensais peut-être trop au résultat et pas assez à la course. J'ai sauté une étape», a avoué celui qui espère se reprendre au 30 km classique avec départ de masse de dimanche.
Coéquipier de Harvey pour leur victoire au sprint par équipe de Toblach, il y a deux semaines, le grand Torontois Len Valjas a obtenu son meilleur résultat individuel de la saison au 10e rang de l'épreuve gagnée par l'Italien Federico Pellegrino. Chez les femmes, seule Canadienne en action, la Québécoise Cendrine Browne, de Saint-Jérôme, a fini 46e. La Suédoise Stina Nilsson a triomphé.