Alex Harvey (13) a terminé 15e, samedi, au sprint d'Otepää, en Estonie.

Alex Harvey 15e: les sensations avant le résultat

À quelques jours des Mondiaux de ski de fond, le résultat importait moins que les sensations, samedi, au sprint d'Otepää, en Estonie. Voilà pourquoi Alex Harvey n'était pas déçu de sa 15e place dans cette étape de la Coupe du monde. D'autant plus qu'il est venu bien près de se faufiler dans les demi-finales.
«Le résultat, c'est pas super. [Mais] les sensations, c'était vraiment bon», a résumé le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges, meilleur Canadien de la journée. Dans sa très relevée vague en quarts de finale, l'athlète de 28 ans a terminé quatre centièmes de seconde derrière Andrew Young et à une place dans la ronde suivante.
Harvey a rattrapé l'Anglais dans le dernier droit, mais a mal réagi lorsqu'il a voulu étirer sa jambe pour croiser le fil d'arrivée. Une petite erreur dans les derniers centimètres qui a un peu gâché son effort... et amusé ses collègues.
«Mon timing n'était pas très bon. Les farteurs riaient de moi après», a raconté le Québécois, sans rancune.
Une erreur lors des qualifications aurait toutefois pu lui coûter beaucoup plus cher. Harvey a trébuché sur son propre bâton et celui-ci s'est brisé, rendant sa poussée plus ardue. Il a malgré tout pris le 29e rang, tout juste assez pour continuer sa route avec les 30 premiers.
Le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo a remporté l'épreuve devant son compatriote Finn Haagen Krogh. Le Russe Sergey Ustiugov, champion du dernier Tour de ski, a décroché le bronze.
Même s'il ne s'agit pas de sa course favorite, Harvey participera dimanche au 15 km en style classique, dernière épreuve avant les Championnats du monde de Lahti (Finlande), qui débutent jeudi. «Je veux avoir un bon effort. C'est la dernière séance d'intensité avant les Mondiaux. Je veux vraiment pousser la machine au maximum. Un dernier gros choc pour le système. Le but, c'est un top 10», affirme-t-il.
Chez les femmes, la Suédoise Stina Nilsson a devancé les Norvégiennes Maiken Caspersen Falla et Heidi Weng en finale. La Yukonnaise Dahria Beatty, 29e, a été la seule Canadienne a franchir les qualifications. Cendrine Browne (Saint-Jérôme) et Katherine Stewart-Jones (Ottawa) ont terminé 48e et 49e.