Une vingtaine de policiers, et le groupe d'intervention tactique, sont sur place et certains d'entre eux tentent de raisonner l'individu de 47 ans toujours à l'intérieur d'une petite maison verte (au fond à droite).

Agression dans Saint-Sauveur: la comparution du suspect reportée

L'homme présumément responsable de l'agression à  l'arme blanche dimanche dans Saint-Sauveur était encore hospitalisé lundi, ce qui reporte sa comparution.
Le suspect de 47 ans est hospitalisé pour des blessures au coup et au thorax, décrites comme superficielles par les ambulanciers dimanche soir. Il comparaîtra au palais de justice de Québec à sa sortie de l'hôpital. La victime, un autre homme, est elle aussi hospitalisée. 
L'incident survenu au 295 de la rue Saint-Mathias a inquiété plusieurs résidents du quartier dimanche matin. Une voisine immédiate de la résidence a affirmé qu'elle s'est rendu compte vers 11h de la présence d'une vingtaine de policiers autour de la maison voisine. Elles et son mari ont rapidement été assignés à leur résidence jusqu'à l'intervention de l'escouade tactique vers 15h. 
« C'était épeurant sur le coup, mais on se dit que ça peut arriver n'importe où », a confié la voisine au Soleil, soulignant que la jeune famille de deux enfants qui réside au 295 a toujours été très gentille. Selon elle, il y avait du sang sur la porte de la résidence et ce qui semblait être un couteau planté dans la clôture de la cour lorsque les policiers sont intervenus.