Le porte-parole de la police de Lévis, Patrice Gagnon, affirme que lors de leur arrestation au Dollarama de Saint-Romuald, samedi, pas moins de 3000 tablettes de chocolat ont été retrouvées dans le coffre de la voiture des suspects.

Agression au répulsif à chien à Lévis

Pour avoir aspergé de répulsif à chien les clients d'un bar de Lévis, un homme de 22 ans a été accusé jeudi d'agression armée et de possession d'arme prohibée.
L'agression est survenue mercredi vers 23h40 sur la terrasse d'un bar de Lévis. L'établissement n'est pas identifié par le service de police, puisque le bar n'est pas impliqué dans l'incident.
Les clients se trouvant sur la terrasse disent avoir été incommodés par le répulsif, qui a entraîné toux et irritations à la gorge. Aucun d'entre eux n'a nécessité un transport à l'hôpital.
Le jeune homme arrêté après l'agression a comparu jeudi au palais de justice de Québec pour faire face à six accusations criminelles, dont agression armée, possession non autorisée d'arme prohibée et port d'arme dans un dessein dangereux.
«Pour l'instant, on ne sait pas pourquoi il a fait ça», a indiqué la porte-parole de la police de Lévis, Guylaine Laflamme.
Un autre homme de 22 ans a été arrêté à la suite de l'altercation, mais il a été relâché sous promesse de comparaître ultérieurement. Cet individu ne serait pas accusé en lien avec l'agression au répulsif à chien.