-

Ado coupable de possession et de distribution de porno juvénile

Un des plus jeunes accusés de possession de pornographie juvénile a été condamné jeudi, en Chambre de la jeunesse, à faire un don de 500 $ à un organisme d'aide aux victimes.
Le garçon, âgé de seulement 12 ans au moment des faits, a été pris avec 2000 fichiers de photos illustrant des garçons de son âge. Il a plaidé coupable à des accusations de possession, mais aussi de distribution de pornographie juvénile, puisqu'il a relayé les photos à d'autres internautes via des sites de clavardage.
Les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont pu remonter jusqu'à l'adolescent après avoir reçu un signalement de l'organisme américain National Center for Missing and Exploited Children. C'est la curiosité et le hasard qui ont poussé le jeune à commettre les délits, a indiqué la juge Judith Landry, soulignant qu'il n'avait pas la maturité pour prendre la bonne décision.
Une consultation dans une clinique spécialisée a permis de conclure que le garçon ne souffre d'aucune déviance sexuelle et présente un très faible risque de récidive. La juge a vanté le travail des parents qui ont étroitement encadré leur jeune, le privant même d'un voyage en Italie.