Accusé de deux meurtres, Billy Poulin a brièvement comparu au palais de justice de Matane, lundi.

Accusé de deux meurtres à Matane, Billy Poulin reviendra en cour en mars

Arrivé en fourgon cellulaire et escorté par deux gardiens de prison, Billy Poulin, qui est accusé de deux meurtres commis au début décembre à Matane, a brièvement comparu lundi au palais de justice de l'endroit.
«On n'est pas en mesure de procéder à l'enquête préliminaire puisque l'ensemble de la preuve n'a pas encore été réuni», a indiqué le juge Martin Gagnon. Celui-ci a fixé l'enquête préliminaire au 14 mars.
D'ici là, Poulin demeurera derrière les barreaux de la prison de Rimouski. L'homme de 29 ans avait été arrêté le 7 décembre par des enquêteurs de la Sûreté du Québec.
À l'issue de son interrogatoire, il avait été formellement accusé de l'homicide involontaire de Ghislain Bellavance, 70 ans, de Matane. Il doit également faire face à l'accusation de meurtre au premier degré de Bruno Desrosiers, 48 ans, qui habitait à une centaine de mètres de la première victime. Les crimes auraient respectivement été perpétrés vers le 30 novembre et le 1er décembre.
S'il est reconnu coupable, le prévenu est passible d'une peine d'emprisonnement à perpétuité, sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.