Alex Labbé, au volant lors de l'accident de couch surfing qui a coûté la vie à François Hallé, a de nouveau le droit de conduire.

Accident de couch surfing en Beauce: l'accusé subira un procès

Alex Labbé, ce jeune Beauceron accusé au criminel pour son implication dans une histoire de couch surfing mortel en 2012, devra finalement subir un procès.
L'avocat de l'homme de 23 ans et la Couronne négociaient depuis près d'un an pour réduire le nombre d'accusations en échange d'une reconnaissance de culpabilité.
Mais la défense a refusé la dernière offre de règlement, a indiqué vendredi au Soleil la procureure du ministère public, Me Annik Harbour.
En conséquence, Alex Labbé fait toujours face à des accusations de conduite dangereuse causant la mort, de négligence criminelle causant la mort et de délit de fuite. Son procès a été fixé les 20 et 21 octobre, au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce.
Le 18 février 2012, vers 21h, Labbé était au volant de sa camionnette dans le 6e Rang à Saint-Benjamin et tirait trois de ses amis, dont deux étaient assis sur un traîneau. Le troisième, François Hallée, était assis sur un divan qui s'est retrouvé dans la voie opposée.
Une voiture qui venait en sens inverse est entrée en collision avec la victime, la tuant sur le coup. Paniqué, Labbé a quitté les lieux pour se réfugier à son domicile.
Depuis les événements, l'accusé a obtenu la permission de la Cour supérieure de déménager en Alberta pour y travailler. Il peut aussi conduire et boire de l'alcool.