L'autocar est nolisé par JaimonVoyage.com, mais il appartient à l'entreprise Autobus Fleur de Lys.

Accident d'autocar: une ado de Lévis perd la vie

Chelssy Mercier, une adolescente de 14 ans originaire de Lévis, est décédée vendredi dans un accident d'autocar de touristes québécois survenu sur l'Interstate 87 dans l'État de New York. Elle était en compagnie de sa mère et devait passer la fin de semaine dans la Grosse Pomme.
<p>Chelssy Mercier</p>
Parti tôt en matinée, l'autocar opéré par la compagnie Autobus Fleur de Lys, de Lévis, avait embarqué un total de 55 passagers à Québec, Trois-Rivières et Longueuil, avant de prendre la route pour New York. Aux alentours de 8h sur l'Interstate 87 à la hauteur de la municipalité de North Hudson, l'autocar a dévié de sa trajectoire et a heurté le terre-plein, se renversant ensuite sur le côté, a expliqué la police de l'État de New York.
L'adolescente a été éjectée de l'autocar, puis est demeurée coincée sous lui lorsqu'il s'est immobilisé sur le côté, a confirmé le major Richard Smith. «Les premiers répondants ont d'abord délogé le corps de la jeune victime et ont tenté des manoeuvres de réanimation, sans succès», a-t-il déploré.
Parmi les 54 autres passagers, 41 ont subi des blessures mineures, 10 des blessures un peu plus sérieuses et trois ont été transportés d'urgence à l'hôpital pour y recevoir des traitements. L'un de ces trois blessés graves a été acheminé par hélicoptère dans un hôpital du Vermont, ont confirmé les autorités américaines. Les blessés ont été répartis dans cinq hôpitaux, a indiqué une porte-parole de la compagnie Autocar Fleur de Lys.
Mathieu Donnely, 17 ans, a été témoin de l'accident. L'adolescent de Montréal suivait l'autocar en compagnie de ses parents. Il a été l'un des premiers à secourir les victimes. Selon lui, les gens criaient et il y avait beaucoup de sang.
Les autorités ont par ailleurs souligné l'aide d'interprètes francophones sur place afin de faciliter les communications entre les blessés, leurs familles et les services de santé.
Conducteur expérimenté
Tant l'agence de voyages Jaimonvoyage que la compagnie d'autocars ont fait savoir que le conducteur, un homme de 61 ans, était très expérimenté. «Les passagers étaient entre les mains d'un conducteur qui avait beaucoup d'expérience», a expliqué Josiane Grimare, porte-parole de l'agence de voyages. «Je peux vous garantir que c'est une personne qui a beaucoup d'expérience, qui fait ce trajet-là pratiquement chaque week-end, donc il connaît cette route-là par coeur.»
Cette dernière, remuée par les événements, a aussi affirmé qu'il s'agissait d'un premier accident du genre chez son employeur.
Le patron de Jaimonvoyage, André Poulin, s'est aussitôt rendu au chevet des blessés lorsqu'il a appris la nouvelle. «Cette année, on va faire200 voyages dans le coin de New York et on n'a jamais eu d'accidents avant. C'est vraiment un accident bête», a-t-il affirmé aux médias présents. «Sans être responsable de l'accident, c'est mon monde, c'est mes clients, ils ont acheté des forfaits avec nous, c'est important que tout se passe très bien, et je peux vous dire que ça s'est très bien passé avec le personnel de l'hôpital.»
Le président d'Autobus Fleur de Lys, Georges Morissette, a aussi réagi à la nouvelle en vantant les mérites du chauffeur qui devait se rendre à New York. «Notre conducteur, retraité d'une société de transport, cumule près de 30 années de service en précisant que son dossier de conduite est impeccable. Il est à notre emploi depuis avril 2012 et avait pris le volant de l'autocar après sept jours de congé.»
Les autorités américaines, qui ont l'habitude de faire des vérifications dans les autocars, ont fait savoir qu'elles avaient inspecté à trois reprises des véhicules conduits par cet homme de 61 ans. Chaque fois, rien ne lui avait été reproché.
George Morrissette a ajouté que le véhicule utilisé est un Prévost 2008, pouvant transporter un maximum de 56 passagers. Il était en parfait état mécanique et venait de subir une inspection périodique qui confirmait la conformité selon les normes de l'entreprise et de la réglementation québécoise.
L'enquête a été confiée aux autorités américaines. Une cellule d'urgence a été mise sur pied pour venir en aide aux familles des passagers touchés, à laquelle sont imbriquées la Sûreté du Québec et la Gendarmerie Royale du Canada.
Hommages
De nombreux hommages ont commencé à abonder sur les réseaux sociaux à la suite de l'annonce du décès de la jeune Lévisienne.
Une page Facebook, nommée R.I.P. Chelssy Mercier, a été créée par une amie de la victime. Cette personne a confirmé que l'adolescente était étudiante à l'école secondaire privée Marcelle-Mallet.
«Je t'aime Chelssy d'amour, tu vas me manquer», a aussi écrit le père de la jeune fille. D'autres proches, voire de parfaits inconnus ont aussi partagé leurs sympathies pour les familles éprouvées. Avec La Presse et La Presse Canadienne
***
Le trajet des 55 passagers