Manteau Zaki de Schwiing, 127,50 $, Belle et rebelle

À vos trenchs!

Enfin le moment est venu de sortir les manteaux plus légers, les bottes de pluie et les botillons. Que vous l'aimiez mi-long, sportif, classique ou avec une touche design, le manteau de printemps est un incontournable et a un effet bonne mine assuré dès sa sortie du placard. Le Soleil a fait un petit tour d'horizon pour vous parmi les nouveautés.
<p>Trench tout-terrain de Winners, 79,99 $</p>
<p>Manteau Mia Melon, 150 $ chez Séraphin</p>
Chez Jacob, les trenchs sont monochromes et se déclinent en rouge, beige, taupe ou noir, avec des boutons ton sur ton ou contrastant, alignés en une ou deux rangées. À essayer pour trouver ce qui convient le mieux à votre silhouette, et à agencer à des foulards colorés ou à motifs pour renouveler votre look d'une année (ou d'une semaine) à l'autre.
Trench classique beige pâle chez Jacob, 159,90 $
Le site de la boutique de créateurs québécois Belle et rebelle propose le manteau Zaki de Schwiing, disponible en gris ou en kaki, qui avec ses gros boutons et ses volumes intéressants égayera les jours venteux. La boutique de L'Isle-aux-Coudres n'est pas encore ouverte pour l'été, mais on peut magasiner en ligne au www.belleetrebelle.ca.
Winners a opté pour un look tout-terrain avec un manteau mi-long vert décontracté, entre l'imperméable et le trench mais plissé à la taille et avec deux bandes contrastantes aux poignets, ce qui lui donne une touche plus stylisée.
À la boutique Séraphin de la rue Saint-Jean, le modèle Granada de la marque vancouvéroise Mia Melon, couleur jeans pâle, coupé sous les hanches et décontracté - avec un pratique capuchon - se marie bien aux robes imprimées et aux bottes de pluie.
En parcourant les rayons chez Laliberté, rue Saint-Joseph, on peut aussi dénicher des modèles qui osent, du jaune canari intégral à l'imprimé léopard, en passant par des coupes plus amples inspirées des années 60 ou des volumes bouffants inspirés des manteaux «doudounes». Un aperçu au www.lalibertemode.com.