Le pilote de Ferrari Sebastien Vettel conduit son bolide dans les rues de Londres.

À l'assaut des rues londoniennes

Des Formule 1 ont roulé dans les rues de Londres, mercredi, à l'initiative des nouveaux propriétaires de la F1, Liberty Media, à quelques jours du Grand Prix de Grande-Bretagne, disputé dimanche à Silverstone.
«F1 Live London» a vu la plupart des pilotes engagés dans le Championnat du monde 2017 se succéder pour une démonstration sur un court circuit entre Whitehall et Trafalgar Square, et venir à la rencontre du public.
L'événement, annoncé mardi seulement, était l'occasion pour le groupe américain Liberty Media, qui détient les droits commerciaux de la discipline depuis janvier, de tester sa stratégie d'ouverture et de grand spectacle.
«Impliquer les fans et lever le rideau d'exclusivité qui entoure la discipline, leur permettre d'en entendre les sons, d'en sentir la vitesse, c'est ce que 
nous essayons d'accomplir à de nombreux niveaux», a expliqué Sean Bratches, chargé des opérations commerciales de la F1.
D'autres événements
«A l'avenir, on verra d'autres événements de ce type à Londres et ailleurs dans le monde. Nous voulons créer une atmosphère de festival dans des villes et à proximité des Grand Prix», a-t-il poursuivi.
Appréciée des spectateurs, venus en nombre, l'initiative semblait l'être aussi des pilotes, seul le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) n'ayant pas fait le déplacement.
«On a connu pire que piloter une F1 dans le centre de Londres», a lancé le Finlandais Valtteri Bottas [Mercedes], très souriant. «C'est un événement fantastique pour les fans et pour la F1. C'est toujours bon pour notre sport qu'ils puissent voir des monoplaces d'aussi près et dans un environnement différent.»
«Être proches des fans est une expérience unique pour nous, appréciait également Fernando Alonso (McLaren-Honda). Nous nous côtoyons les week-ends de Grand Prix, mais nous sommes concentrés sur la course et il est difficile de se relâcher.»
Proche des fans
«La nouvelle F1 se rapproche des fans, invente de nouvelles manières d'être intéressante et spectaculaire en dehors des courses. Je suis heureux que le sport évolue», s'est félicité l'Espagnol.
En marge des démonstrations, plusieurs activités également gratuites étaient ouvertes aux amateurs et aux simples curieux, notamment des exercices de pit stop, pour apprendre à changer les roues d'une F1 en un temps record, ou encore des simulateurs de course.