Étienne Papineau du Club Pinegrove, sur la Rive-Sud de Montréal, a connu une solide journée de travail au Duc de Kent, vendredi.

83e Duc de Kent: petits pointages entre amis

Les jeunes loups ont hurlé, vendredi, au 83e Duc de Kent. Et deux membres de la même meute l'ont fait plus fort que les autres.
Les amis Étienne Papineau et Émile Ménard seront deux hommes à surveiller, samedi, sur les allées du Royal Québec. Les golfeurs du Club Pinegrove, sur la Rive-Sud de Montréal, ont connu une solide journée de travail lors du prestigieux tournoi amateur.
Papineau amorcera la deuxième et dernière ronde en tête, en vertu de son 68 (- 4). Ménard lui soufflera dans le cou dès le départ grâce à son 69 (- 3). Tout comme le vétéran Jean-Guy Garnier, du club de golf Lévis, auteur du même pointage et meilleur golfeur de la région de Québec.
«On se connaît vraiment très bien, on s'entraîne souvent ensemble à Pinegrove. Ça va être le fun demain», a indiqué Papineau, qui pratiquait ses roulés avec Ménard avant d'être interrompu par les journalistes.
Papineau a 20 ans, Ménard 22. Une rivalité amicale. Ils se connaissent depuis environ huit ans, selon les calculs du premier. Ils se retrouveront malgré tout ensemble dans le dernier groupe d'un tournoi pour la première fois.
Si la présence de Papineau en tête n'a rien d'une surprise, celle de Ménard tout près de lui l'est davantage. Même pour le principal intéressé. La raison est simple : avant vendredi, trop occupé par son travail, il n'avait disputé que deux rondes depuis le début de l'été. Son dernier tournoi compétitif remontait à avril, le Big South Championship de la NCAA. Ménard étudie à l'Université High Point, en Caroline du Nord.
«J'ai joué avec mon beau-père avant-hier et j'ai roulé - 5 sur un neuf [trous], alors ça m'a donné un peu de confiance», a raconté le jeune frère de Raoul Ménard, double champion du Duc de Kent (2011 et 2014), désormais un professionnel sur le PGA Tour Canada.
Émile a d'ailleurs profité des conseils du frangin : pratiquer les coups de départ pour rester dans l'allée; pratiquer les coups roulés de moins de 10 pieds. «J'ai texté mon frère après mon - 5 et il m'a dit : "T'es capable. Va t'amuser et fais de bons élans". J'ai appliqué ses conseils et ç'a porté fruit», a ajouté Ménard, auteur vendredi de plusieurs roulés de quelques pieds pour la normale.
Ménard meilleur sous la pluie
Contrairement à Papineau, au sec pendant toute sa ronde, Ménard a dû affronter la pluie de la matinée. Pas de problème pour le jeune homme d'Ange-Gardien, près de Granby «Mes meilleures rondes sont dans des conditions difficiles. Mon père m'a toujours dit : "75 % des joueurs lâchent quand la température n'est pas bonne. Donc soit dans le 25 %". C'est ce que j'ai fait aujourd'hui», a-t-il expliqué.
Quant à Papineau, il est sur une belle séquence. La semaine dernière, le golfeur de Saint-Jean-sur-Richelieu a remporté le Championnat québécois des U25 pour une deuxième année de suite. Il constate avoir mis des efforts rentables sur l'aspect mental du jeu. «Souvent, quand j'ai de moins bonnes rondes, c'est parce que je perds patience sur le terrain. Je perds des coups niaiseux. J'essaie de travailler vraiment fort sur ça.»
Vendredi, il a fait preuve d'une prudence payante, réussissant six oiselets. «J'ai été patient toute la journée», a-t-il analysé. «J'ai fait de super bons coups, de super bons putts. En première ronde, tu ne veux pas être trop agressif, alors j'essayais de viser un peu plus le milieu des verts. Je m'en suis très bien sorti», a commenté l'étudiant à l'Université West Virginia.
Ex-aequo en quatrième place avec un 70, Frédéric Lortie a été le meilleur des 21 membres du Royal Québec en action vendredi.
***
Sur les verts
À son 55e Duc de Kent consécutif, André Gagné a une nouvelle fois prouvé sa valeur avec un solide 75 (+ 3). Le septuagénaire, trois fois champion du tournoi, a fait la coupe (77 et plus) et sera en action samedi... Une blessure au coude a empêché Jacques Paiement Jr, l'entraîneur-chef de la formation masculine du Rouge et Or basketball, de prendre le départ. Excellent golfeur, Paiement a joué quatre ans à l'Université du Nebraska. En 2000, le Duc de Kent lui avait échappé en prolongation aux mains de Dave Kelly... Il a mieux joué sur les verts que lors de sa quatrième place de l'an dernier, mais le vétéran Danny Turbide a dû se contenter d'un 73 (+ 1), vendredi. Le membre du Royal Québec, 57 ans, se retrouve à égalité au 15e rang... La jeune sensation de 18 ans Charles-Éric Bélanger a quant à lui arrêté le compteur à 74.
***
Classement après une ronde (normale 72)
1. Étienne Papineau (Pinegrove) 68
2. Émile Ménard (Pinegrove) 69
    Jean-Guy Garnier (Lévis) 69
4. Frédéric Lortie (Royal Québec) 70
    Angie Ethier (Boucherville) 70
6. Mark Coldham (Ottawa Hunt) 71
    Joey Savoie (Pinegrove) 71
    Maxime Marengère (Rivermead) 71
Six golfeurs à 72