Tanya St Arnauld en compagnie de sa mère, Lynda

57 mois de prison pour l'agresseur de Tanya Saint-Arnauld

Nikolas Stefanatos, cet homme qui a aspergé Tanya Saint-Arnauld d'un produit corrosif, il y a plus de deux ans, a été condamné à 57 mois d'emprisonnement, mardi, au Palais de justice de Longueuil.
Nikolas Stefanatos est incarcéré depuis le début des procédures en 2012.
Stefanatos avait enregistré le mois dernier un plaidoyer de culpabilité à des accusations de voies de fait graves à l'endroit de son ex-amie de coeur.
Rappelons que l'agression a eu lieu le 26 août 2012 à Longueuil, à la suite d'une querelle.
La jeune femme avait alors été défigurée, subissant de graves brûlures sur le haut de son corps, des bras jusqu'à la taille ; elle a dû subir des greffes de peau.
Après son plaidoyer de culpabilité, Nikolas Stefanatos a lu devant le tribunal une lettre qui s'adressait à la victime afin d'exprimer ses regrets, mais pendant sa lecture, Mme Saint-Arnauld a quitté la salle d'audience.
Avec la collaboration de Julie-Christine Gagnon, Cogeco nouvelles