Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, de Daft Punk, ont franchement eu l'air fou en gardant leurs casques de robots sur leurs têtes et en ne daignant pas prononcer un traître mot quand ils ont reçu le prix de la meilleure performance pop.

56es prix Grammy: soirée de duos!

C'était vraiment la soirée des duos dimanche au gala des 56es prix Grammy, alors que le duo français Daft Punk est reparti avec cinq récompenses et que la paire formée par le rappeur Macklemore et le D.J. Ryan Lewis a rapporté à la maison quatre petits gramophones dorés.
<p>Le rappeur Macklemore et le D.J. Ryan Lewis a rapporté à la maison quatre petits gramophones dorés.</p>
<p>La jeune sensation néo-zélandaise Lorde, âgée de seulement 17 ans, a vu son talent être reconnu par l'Academy of Recording Arts and Sciences, qui lui a décerné le prix de la meilleure performance pop et celui de la chanson de l'année pour sa pièce <em>Royals</em>.</p>
Si Macklemore et Ryan Lewis se sont conduits en parfaits gentlemen, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, de Daft Punk, ont franchement eu l'air fou en gardant leurs casques de robots sur leurs têtes et en ne daignant pas prononcer un traître mot quand ils ont reçu le prix de la meilleure performance pop (groupe ou duo) et de l'enregistrement de l'année pour le mégasuccès Get Lucky.
C'est leur collaborateur Pharrell Williams qui s'est chargé des remerciements d'usage. «Au nom des robots... Merci, merci, merci! Bien sûr, ils veulent remercier leurs familles», a lancé le producteur. «Je suppose que la France est très fière de ces gars-là présentement», a-t-il ajouté lors du retour de la bande pour un autre prix.
Tout ce beau monde est aussi monté sur les planches pour interpréter Get Lucky en compagnie de Stevie Wonder dans ce qui était seulement la deuxième apparition télévisuelle des musiciens électroniques de l'Hexagone.
Sir Paul
Paul McCartney a porté à quatre sa séquence de galas consécutifs avec au moins un prix Grammy en décrochant celui du meilleur film musical pour Live Kisses et celui de la meilleure chanson rock pour Cut Me Some Slack, que Sir Paul a composée et interprétée avec les trois survivants du groupe Nirvana, Dave Grohl, Krist Novoselic et Pat Smear.
«On ne serait pas ici si ce n'était de Paul et Ringo», a lancé Grohl au moment de recevoir le prix. «Dave m'a appelé et il m'a dit : "Viens ici, on va jammer la chanson Long Tall Sally." Mais j'ai dit : "Non, ça, on l'a déjà fait, on va plutôt faire quelque chose de nouveau"», a ajouté l'ex-Beatles.
Paul est remonté sur scène pour interpréter la très beatlesque Queenie Eye, tirée de son dernier album, accompagné à la batterie de l'autre rescapé de la belle époque des Fab Four, Ringo Starr.
La jeune sensation néo-zélandaise Lorde, âgée de seulement 17 ans, a vu son talent être reconnu par l'Academy of Recording Arts and Sciences, qui lui a décerné le prix de la meilleure performance pop et celui de la chanson de l'année pour sa pièce Royals.
Émue, la jeune femme a avoué qu'elle ne s'attendait pas du tout à de tels résultats. «C'est vraiment la chose à laquelle je m'attendais le moins ce soir», a-t-elle lancé après avoir reçu son premier trophée, saluant au passage comme sources d'inspiration Bruno Mars, Justin Timberlake, Sara Bareilles et Katy Perry, qui étaient également en nomination.
Le gala avait été lancé par une Beyoncé vêtue de façon très aguichante interprétant Drunk in Love avec son mari Jay-Z. Parmi les autres performances mémorables, on notera celle de Pink, qui s'est livrée à un exercice de haute voltige sur un trapèze durant son interprétation de Try.
Plus habituée aux minishorts et aux ensembles rose bonbon, Katy Perry s'est présentée sur scène déguisée en sorcière, tout de noir vêtue, dans un décor lugubre meublé de balais et d'arbres morts, pour son interprétation de Dark Horse.
Quant aux gars de Metallica, ils ont livré une solide performance de la pièce One avec l'excentrique pianiste chinois Lang Lang, qui se défonçait derrière son piano autant que Kirk Hammett sur sa guitare.
La chanteuse Madonna est arrivée sur scène vers la fin de la soirée, après la prestation de Macklemore et Ryan Lewis, pour interpréter Open Your Heart, alors que 33 couples, dont quelques couples gais, se mariaient en direct lors de la cérémonie des Grammy.