WestJet et la Banque Royale créent un nouveau programme de fidélisation

TORONTO — Le transporteur aérien WestJet s’allie à la Banque Royale pour créer un nouveau programme de fidélisation visant à attirer un groupe «très substantiel» de consommateurs «très mécontents» de l’évolution du programme Aéroplan, que le transporteur rival Air Canada s’apprête à abandonner en 2020.

Les deux entreprises ont annoncé mercredi qu’elles lanceraient d’ici la fin de l’année la plateforme Ampli, qui proposera à ses membres des offres et des récompenses.

Cette collaboration est l’occasion pour la compagnie aérienne de profiter de l’incertitude entourant la décision d’Air Canada de mettre de côté le programme de fidélisation Aéroplan, soutenu par Aimia, a expliqué son chef de la direction, Ed Sims.

Lorsque la décision a été annoncée l’année dernière, cela a irrité certains clients qui avaient accumulé des points dans le cadre du programme pendant des années. Ceux-ci ne savent toujours pas comment le nouveau programme d’Air Canada fonctionnera.

«Il y a des gens qui savent ce qui se passe et qui s’en fichent et s’en tiennent à ce schéma. Il y a ceux qui savent ce qui se passe, mais qui se disent que cela va se produire dans deux ans et qui ne feront rien. Le troisième camp est très mécontent de l’incertitude créée par cette situation et examine activement les autres systèmes et solutions de rechange», a poursuivi M. Sims. «Nous croyons que ce troisième groupe sera très attiré par notre nouvelle proposition.»

En faisant la promotion auprès de ce groupe, M. Sims a indiqué que WestJet soulignerait que la compagnie aérienne ne fait pas de surréservation de vols et qu’elle n’aurait pas de période pendant lesquelles les points de fidélité ne pourraient pas être échangés.

Il a ajouté que le partenariat avec la Banque Royale permettrait aux consommateurs de penser plus souvent au transporteur, puisque la plupart des gens utilisent les services bancaires plus souvent qu’ils ne prennent l’avion.

Le programme Ampli fonctionnera par l’entremise d’une application mobile qui permettra aux clients d’accéder instantanément aux mises à jour sur leur solde, et qui offrira également à WestJet et à la Royale un aperçu des habitudes des utilisateurs.

La plateforme s’appuiera sur la relation existante entre la Banque Royale et WestJet - qui comprend notamment une carte de crédit MasterCard Banque Royale de marque WestJet.
Au cours des dernières années, la Royale a mis davantage l’accent sur les partenariats et signé ententes avec Indigo, Tire Butler, Shopify et d’autres.

Mercredi, à l’occasion d’une journée des investisseurs à Toronto, la banque a réitéré son intérêt à utiliser des moyens créatifs pour attirer les clients et a annoncé avoir créé une division pour s’occuper de ces offres.