M. Buffett, surnommé «l’oracle d’Omaha» par les marchés financiers, va convertir 11 250 actions de classe A de Berkshire Hathaway en 16 875 000 actions de classe B, selon un communiqué de la holding.

Warren Buffett donne 3,6 milliards de dollars d’actions

NEW YORK — Le milliardaire américain Warren Buffett, quatrième fortune mondiale, va céder l’équivalent de 3,6 milliards de dollars d’actions de sa société de portefeuilles Berkshire Hathaway à cinq fondations caritatives, dont celle de Bill et Melinda Gates, a indiqué le groupe lundi.

M. Buffett, surnommé «l’oracle d’Omaha» par les marchés financiers, va convertir 11 250 actions de classe A de Berkshire Hathaway en 16 875 000 actions de classe B, selon un communiqué de la société.

Cinq fondations bénéficieront de la quasi-totalité de ces actions converties, pour une valeur de marché de 3,6 milliards de dollars : Bill et Melinda Gates, Susan Thompson Buffett, Sherwood, Howard G. Buffett et NoVo.

Warren Buffett n’en est pas à son premier don d’ampleur à destination d’organisations caritatives. Le milliardaire américain a cédé 45 % de ses participations dans Berkshire Hathaway depuis 2006, à travers des dons annuels.

La totalité de ses dons à des fondations s’élève à 34 milliards de dollars, a précisé la société, ajoutant que M. Buffett prévoit de céder l’ensemble de ses participations dans son groupe à travers des dons annuels.

Plus largement, Warren Buffett a fait de nombreux émules à travers le lancement en 2010 avec Bill Gates du «Giving Pledge», ou «Promesse de donation».

L’initiative encourage les personnes riches du monde entier à donner plus de la moitié de leur fortune à des organisations caritatives, de leur vivant ou à leur mort.

La liste des signataires visible sur le site du Giving Pledge — environ 200 noms — comporte les signatures du pdg-fondateur de Facebook Mark Zuckerberg ou de l’investisseur Bill Ackman.

L’une des dernières arrivées dans cette liste, l’ex-femme du milliardaire américain Jeff Bezos, MacKenzie Bezos, a affirmé dans son texte d’adhésion en mai avoir «une somme d’argent disproportionnée à partager».