Selon les autorités américaines de santé publique, plus de 500 personnes ont été diagnostiquées avec des maladies respiratoires après avoir utilisé des cigarettes électroniques et d’autres dispositifs de vapotage.

Walmart met fin à la vente de cigarettes électroniques dans ses magasins

NEW YORK — Le détaillant Walmart a annoncé vendredi qu’il cesserait de vendre des cigarettes électroniques dans ses magasins, incluant ceux de son enseigne Sam’s Clubs, dans la foulée d’une série de maladies mystérieuses et de décès liés au vapotage.

La plus grande chaîne de détaillants des États-Unis, établie à Bentonville, dans l’Arkansas, a annoncé qu’elle mettrait fin à la vente de cigarettes électroniques une fois qu’elle aura écoulé ses stocks actuels.

Cette décision est attribuable à «la complexité croissante des réglementations fédérales, étatiques et locales» au sujet des produits de vapotage, a précisé la société dans un communiqué.

Le président Donald Trump a récemment proposé une interdiction fédérale sur les arômes de cigarettes électroniques et les produits de vapotage.

Le Michigan a interdit cette semaine la vente de composés aromatisants pour cigarettes électroniques. En juin, San Francisco est devenue la première grande ville américaine à interdire complètement la vente de cigarettes électroniques.

Les cigarettes électroniques ne représentent qu’une très petite partie du commerce de nicotine de Walmart, qui comprend également les cigarettes traditionnelles, le tabac sans fumée et la gomme à la nicotine. Mais l’industrie du vapotage fait l’objet d’une surveillance accrue avec la multiplication des cas de maladie et de décès — ainsi qu’une augmentation de l’utilisation de la cigarette électronique chez les mineurs.

Selon les autorités américaines de santé publique, plus de 500 personnes ont été diagnostiquées avec des maladies respiratoires après avoir utilisé des cigarettes électroniques et d’autres dispositifs de vapotage. Un huitième décès a été signalé cette semaine. Mais les autorités n’ont toujours pas identifié la cause exacte de ces problèmes de santé.

En juillet, Walmart a relevé l’âge minimum pour l’achat de produits du tabac, y compris de toutes les cigarettes électroniques, à 21 ans. La société a également déclaré qu’elle était en train d’interrompre la vente de systèmes de distribution électronique de nicotine aromatisée aux fruits et aux desserts.