Fernand Labrie a annoncé la conclusion d'une entente de partenariat avec AMAG Pharmaceuticals pour commercialiser chez nos voisins du sud le produit développé à Québec pour le traitement de la dyspareunie, un symptôme de l'atrophie vaginale lié à la ménopause.

Viagra féminin: Endoceutics déniche un partenaire américain

Endoceutics vient de dénicher un partenaire pour assurer la vente et la distribution de l'Intrarosa, communément appelé le «Viagra féminin», à compter du milieu de l'année 2017 aux États-Unis.
Président et fondateur d'Endoceutics, le docteur Fernand Labrie a annoncé, vendredi, la conclusion d'une entente de partenariat avec AMAG Pharmaceuticals pour commercialiser chez nos voisins du sud le produit développé à Québec pour le traitement de la dyspareunie, un symptôme de l'atrophie vaginale lié à la ménopause. Rappelons que ce traitement a obtenu, en novembre dernier, l'autorisation de la FDA pour être vendu aux États-Unis.
L'accord prévoit que l'entreprise pharmaceutique de la capitale pourra recevoir 850 millions $ en paiements totaux lorsque les ventes de l'Intrarosa auront atteint des niveaux de ventes annuelles dépassant les 500 millions $.
Au moment de la signature de l'entente, Endoceutics touchera 50 millions $ et obtiendra 600 000 actions d'AMAG Pharmaceuticals. Entre autres, Endoceutics réinvestira 20 millions $ en commercialisation pour les 12 premiers mois et financera, avec son nouveau partenaire d'affaires, des études déjà avancées portant sur la dysfonction sexuelle.
La compagnie de Québec recevra jusqu'à 10 millions $ lorsqu'elle livrera les premières quantités commerciales d'Intrarosa; 10 millions $ au premier anniversaire de la signature de l'entente; 15 millions $ lorsque les ventes nettes atteindront annuellement 150 millions $ et 30 millions $ lorsqu'elles atteindront annuellement 300 millions $.
Qui est AMAG?
AMAG Pharmaceuticals est une entreprise pharmaceutique américaine inscrite à la Bourse de New York (NASDAQ : AMAG, 24 $US) qui se spécialise dans la santé des femmes.
AMAG compte 600 employés, incluant une force de vente de 100 personnes, et ses revenus sont de près de 600 millions $.
«Notre partenaire augmentera rapidement sa force de vente de 150 personnes dédiées exclusivement à Intrarosa et qui se concentreront à rencontrer 25 000 obstétriciens et gynécologues américains», a indiqué le docteur Labrie.