Le Dr Fernand Labrie espère que les ventes au Canada de l'Intrarosa, communément appelé le «Viagra féminin», puissent commencer avant la fin de 2017.

Viagra féminin: Endoceutics achète une usine en Montérégie

Pressée de commercialiser l'Intrarosa - communément appelé le «Viagra féminin» - sur le territoire américain, l'entreprise pharmaceutique de Québec Endoceutics fait l'acquisition d'une usine de fabrication de médicaments à Mont-Saint-Hilaire, en Montérégie.
Le fondateur et président d'Endoceutics, le Dr Fernand Labrie, a annoncé, vendredi, la signature d'une entente de partenariat avec Adare Pharmaceutials, dont le siège social est situé au New Jersey.
L'accord entre les deux parties prévoit que Endoceutics Pharma, la nouvelle filiale à 100 % d'Endoceutics, devient le propriétaire de l'usine de Mont-Saint-Hilaire, qui fait actuellement travailler une trentaine de personnes.
Le montant de la transaction n'a pas été divulgué.
«Nous sommes très satisfaits de cette transaction qui nous permet d'accéder à une usine performante déjà approuvée par les autorités réglementaires, comportant une équipe très expérimentée et professionnelle», a indiqué le Dr Labrie par voie de communiqué de presse.
«L'établissement de Mont-Saint-Hilaire, ainsi que ses employés talentueux, nous permettra de pouvoir rapidement supporter nos besoins en approvisionnement pour la croissance d'Intrarosa.»
Rappelons que le 16 novembre, Endoceutics recevait le feu vert des autorités réglementaires américaines pour commercialiser son produit-vedette au sud de la frontière. Le 11 janvier, une firme d'investissement du Texas accordait un prêt pouvant atteindre 85 millions $US à la société pharmaceutique de Québec. 
En entrevue au Soleil, le Dr Labrie avait indiqué, en novembre, que l'Intrarosa pourrait être disponible sur le marché aux États-Unis à compter du mois de juin. Il insistait pour dire qu'il fallait mettre les bouchées doubles pour amorcer la production rapidement.
Il avait souligné que l'usine principale d'Endoceutics aurait pignon sur rue dans la capitale d'ici deux ans, mais que l'entreprise avait l'intention de se doter rapidement d'une unité de production au Québec. Avec l'acquisition de l'usine d'Adare Pharmaceuticals, il peut ainsi immédiatement mettre la machine en marche.  
L'Intrarosa est un traitement sécuritaire, efficace et supérieur aux options à base d'estrogènes actuellement disponibles pour les femmes souffrant d'atrophie vaginale, aussi appelée syndrome génito-urinaire de la ménopause.