On reproche à Valeant d'avoir haussé le prix du Séconal, pas disponible au Canada, après que la Californie eut légalisé l'aide médicale à mourir.

Valeant a trouvé son prochain président

Actuellement plongée dans diverses controverses, la pharmaceutique Valeant a trouvé celui qui aura pour mandat de rétablir sa réputation.
L'entreprise établie à Laval a annoncé lundi que Joseph Papa, qui était aux commandes de la pharmaceutique Perrigo, sera son prochain président et chef de la direction et qu'il entrera en fonction au début du mois prochain.
Âgé de 60 ans, M. Papa est arrivé chez Perrigo en 2006 avant d'être nommé chef de la direction de cette société en 2007. Il a remis sa démission dimanche.
Valeant avait annoncé le mois dernier le départ de son grand patron, Michael Pearson, qui a oeuvré pendant huit ans au sein de l'entreprise.
Depuis l'été dernier, l'entreprise a vu son action plonger dans la foulée de sévères critiques sur la hausse marquée du prix de certains médicaments aux États-Unis ainsi qu'en raison de sa relation avec la pharmacie Philidor, spécialisée dans les commandes postales.
Valeant a également reçu un avis de défaut de la part de certains détenteurs d'obligations parce qu'elle n'a pas déposé son rapport financier 2015, attendu en mars.
La société croit pouvoir y parvenir d'ici vendredi.