Image du nouveau marché alimentaire des Galeries de la Capitale, baptisé Les Galeries Gourmandes

Une vingtaine de marchands locaux au marché alimentaire des Galeries de la Capitale [VIDÉO]

Une vingtaine d’artisans et de marchands locaux installeront leurs pénates cet automne dans le nouveau marché alimentaire des Galeries de la Capitale, baptisé Les Galeries Gourmandes.

Situé à proximité de la boutique Ricardo, l’espace de 46 000 pieds carrés, qui hébergeait auparavant une partie du détaillant La Maison Simons, offrira différents plats préparés, des confiseries, des beignes, des viandes, des poissons, des fromages ainsi que des accessoires pour la cuisine. 

La facture pour l’aménagement de ce nouvel espace sera de 16 millions $.

Parmi les nouveaux joueurs à s’établir dans le centre commercial, on retrouvera Aliments Victorius, Beignes d’Antan, Bonbon en Fête, Boucherie Florent & Fils, Café Ricardo, Cookie Bluff, Ma Cabane en Gaspésie, Laiterie de Charlevoix, Les Canardises, Les Cochons tout ronds, Pâtisserie Hansel & Gretel et Poissonnerie Nemeau. D’autres annonces sont à venir. La direction aimerait également avoir des marchands de fruits et légumes, d’épices et une microbrasserie.

Au total, ce sont entre 22 et 25 commerçants qui devraient s’y installer cet automne.

«Le secteur de Lebourgneuf est en effervescence. Le nombre d’unités résidentielles est en forte croissance. C’est certain qu’on veut offrir à ces gens une opportunité de plus pour magasiner leurs produits alimentaires, mais on ne mise pas juste sur l’achat d’un produit, il y a aussi l’expérience. On veut apporter un côté éducatif avec des gens qui sont capables de vulgariser d’où proviennent leurs produits», indique le directeur de l’endroit, Stéphan Landry, ne craignant pas l’impact de l’ouverture du Grand Marché de Québec à quelques kilomètres des Galeries de la Capitale. «Les consommateurs vont avoir le choix de visiter les deux. [..] Les deux marchés seront de très grande qualité», poursuit-il.

Actuellement, 70 % des locaux de cette nouvelle section du centre commercial ont trouvé preneurs, note la direction. Les clients des Galeries de la Capitale pourront également profiter de l’Atelier Gourmand. Il s’agit d’un espace où il y aura des démonstrations et des conférences en lien avec le monde de l’alimentation.

Pour le Groupe immobilier Oxford, copropriétaire des lieux, il s’agit d’un troisième marché alimentaire à voir le jour à travers ses propriétés. Les centres commerciaux Upper Canada Mall et Square One du côté de l’Ontario ont également une offre similaire qui met en valeur certains produits locaux.

Les Galeries Gourmandes occuperont un espace qui hébergeait auparavant une partie du détaillant La Maison Simons.

Un hôtel?

Par ailleurs, les propriétaires planchent toujours sur la possibilité de construire un hôtel au-dessus des Galeries Gourmandes. Le Groupe Germain Hôtels avait notamment démontré de l’intérêt en 2017.

Selon des documents de la Ville, le zonage actuel pour le site n’impose aucune limite de hauteur. L’objectif initial était d’ouvrir les portes de l’établissement en 2021.

«Notre site est très grand, l’avenir est très prometteur. Que ce soit pour du développement résidentiel, du bureau ou un hôtel, nous ne sommes pas pressés. Nous avons déjà réalisé plusieurs projets cette année, notamment avec l’ouverture du Méga Parc. Nous sommes toujours à l’affût d’opportunités d’affaires, mais nous n’avons pas identifié de date», conclut M. Landry.