Le spa Station Blü appartient maintenant au promoteur immobilier Yanik Guillemette, propriétaire de Guillemette Propriétés, et à sa conjointe Marie Rose Dion.

Une seconde renaissance pour le spa Station Blü

Frappé par un incendie en janvier 2012 huit mois après son ouverture, puis acculé à la faillite en mars, le spa Station Blü de Saint-Tite-des-Caps a connu une seconde renaissance mercredi grâce à l'apport de nouveaux investisseurs.
L'établissement appartient maintenant au promoteur immobilier Yanik Guillemette, propriétaire de Guillemette Propriétés, et à sa conjointe Marie Rose Dion. 
Dix-sept emplois ont été créés avec la réouverture.
La Station Blü possède un sauna, un bain vapeur, deux bassins à remous, deux bains glacés, 14 espaces de massothérapie, deux salles de repos et une salle de réception. L'entreprise avait déjà décroché le Grand Prix de design dans la catégorie commercial/récréatif en 2011 et une 33e place au classement des 100 plus beaux spas du monde du magazine Condé Nast Traveler.
Autrefois connue sous le nom de Station Blü - Bains nordiques, l'entreprise avait été lancée en juin 2011 grâce à des investissements totalisant 5 millions $ de 10 partenaires, dont les hockeyeurs Patrice Bergeron et Alexandre Picard, qui ne font cependant pas partie du processus de relance.
Le spa avait fermé ses portes à la suite de l'incendie de janvier 2012, qui avait causé pour 1,5 million $ de dommages, puis avait été reconstruit pour rouvrir en mai de la même année. Les ennuis financiers avaient amené une seconde fermeture de l'établissement en mars dernier.