Les participants à la Conférence canadienne sur le cannabis à Québec pourront entre autres entendre parler du cannabis médical chez les aînés, de produits comestibles et d’applications cosmétiques.

Une première conférence sur la transformation du cannabis aura lieu à Québec

Le cannabis génère beaucoup d’intérêt sur les marchés depuis sa légalisation au pays. Mais au-delà de la production destinée à des fins récréatives, il y a aussi toute une industrie en effervescence qui s’intéresse à la transformation du chanvre et du cannabis pour d’autres usages. PurCann Pharma a décidé d’en profiter pour organiser une première Conférence canadienne sur le cannabis à Québec, mercredi prochain.

L’entreprise du parc technologique de Québec, filiale de Silicycle, a été créée en janvier dernier. Ses installations commenceront à extraire et à purifier des molécules de chanvre et de cannabis en décembre ou en janvier, si tout va bien. «Chez Silicycle, nous vendons déjà nos produits à l’industrie pharmaceutique, nutraceutique et cosmétique. Nous sommes habitués de servir les clients les plus difficiles en termes de qualité et reproductibilité, et c’est dans cette continuité-là qu’on a décidé d’attaquer le marché des cannabinoïdes», explique Hugo St-Laurent, président de PurCann Pharma. 

À son avis, l’intérêt est grand pour les différentes propriétés du cannabis et du chanvre. «C’est rendu un produit d’intérêt pour les pharmaceutiques qui s’y intéressaient déjà dans le passé, mais qui peuvent maintenant le faire de façon tout à fait légale. Il va y avoir de nombreuses études cliniques dans les prochaines années sur les cannabinoïdes», prédit-il. 

C’est pour profiter de ce bouillonnement que la compagnie a organisé une journée de conférence le 10 octobre, à l’hôtel Le Bonne-Entente. Les participants pourront entre autres entendre parler du cannabis médical chez les aînés, de produits comestibles et d’applications cosmétiques.

Il sera aussi question de financement et d’opportunités d’investissement. «Ce n’est pas un secteur où c’est facile d’obtenir du financement, concède Hugo St-Laurent. On est une industrie en développement.»

Il sera aussi question de traçabilité, un autre enjeu. Louis Turcotte, de chez Optel, viendra donner une conférence. «C’est une autre belle entreprise de la région de Québec, leader mondial dans la traçabilité, qui sera de la partie. Ce secteur-là sera super important dans l’industrie du chanvre et du cannabis, question de pouvoir suivre la matière de la plantation dans les champs jusqu’à la fabrication d’un médicament, par exemple», explique Hugo St-Laurent.

L’homme d’affaires est d’ailleurs agréablement surpris de constater qu’en dehors des industries pharmaceutiques et cosmétiques, des gens de plusieurs autres domaines ont manifesté leur intérêt en s’inscrivant à la conférence. «Il y a des gens du domaine universitaire, des industriels, des institutions financières, des avocats, des comptables... Il y a beaucoup de choses qui gravitent autour de cette industrie-là.» 

Pour infos : conferencecannabis.ca

Hugo St-Laurent, président de PurCann Pharma